2 min de lecture 3G

3G : les opérateurs mobiles accusés de détériorer le réseau au profit de la 4G

RÉACTION - Dans une enquête publiée ce mardi, l'association UFC Que-Choisir constate une dégradation du réseau 3G. Quelques semaines après le lancement officiel des offres 4G.

Photo d'illustration d'une tablette compatible avec la 4G le 9 septembre 2013.
Photo d'illustration d'une tablette compatible avec la 4G le 9 septembre 2013. Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Sophie Joussellin

Une nouvelle fois, l'UFC Que-Choisir s'en prend ce mardi aux opérateurs de la téléphonie mobile. Enquête à l'appui, l'association de consommateurs constate que la qualité de l'offre 3G se dégrade, ce qui permet de  valoriser à l'inverse la toute fraîche 4G, sur laquelle ils ont misé très cher.

"On se rend compte qu'il y a par rapport à notre précédente enquête de début d'année une dégradation de la qualité, que ce soit pour télécharger des applications ou utiliser le streaming en vidéo en audio", explique à RTL Alain Basot, président de l'UFC Que-Choisir.

La plupart des consommateurs tiennent à leur 3G

Alain Basot, président de l'UFC Que-Choisir
Partager la citation

"La plupart des consommateurs tiennent à leur 3G, ça leur suffit pour leurs usages", assure-t-il. "On craint qu'ils ne soient exposés à une dégradation toujours plus forte de la 3G, tout ça pour sans doute accélérer une transition forcée vers la 4G."

Des consommateurs irrités

Une dégradation effectivement constatée par certains consommateurs. Depuis quelques semaines, Marc voit régulièrement s'afficher sur son écran "échec de l'appel". Qu'il soit sur son lieu de travail près de la gare d'Austerlitz ou à son domicile porte d'Ivry.

À lire aussi
Une personne consulte son smartphone dans le métro à Paris Connecté
Téléphonie mobile : une carte pour vérifier la qualité du réseau près de chez vous

"Mon téléphone ne reçoit pas aussi bien qu'avant et la 3G est devenue extrêmement instable", affirme-t-il au micro de RTL. "Elle disparaît d'un coup pour réapparaître ensuite, ce qui ne me permet plus de surfer comme je pouvais le faire avant sur mon mobile."

Avant la 4G, je n'avais aucune difficulté

Marc
Partager la citation

Contacté, l'opérateur reconnaît qu'il a débranché pour des raisons administratives une antenne près du lieu de travail de Marc et convient que la situation est regrettable. En revanche, il n'explique pas la dégradation du service au domicile de son abonné. Pour lui, les mesures sont normales et cela ne peut pas venir du passage à la 4G.

"Avant le mois d'octobre, date à laquelle la 4G est passée (...), je n'avais aucune difficulté", doute pourtant Marc. "Là on ne peut plus rien faire en data, donc on a l'impression qu'on a plus le choix sauf à passer en 4G. Ce que laisse sous-entendre d'ailleurs l'opérateur, que si vous passez en 4G vous n'aurez plus de problème. On vous le promet."

Marc s'y refuse pour l'instant, car s'il souhaitait franchir ce pas, il devrait alors changer de mobile.

>
Déploiement de la 4G : "La 3G est devenue extrêmement instable", dit un client Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
3G 4G High-tech
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants