1 min de lecture Consommation

3 initiatives pour lutter contre les emballages plastiques inutiles

Le hashtag #RidiculousPlastique et les opérations "plastic attacks" visent à dénoncer le recours aux emballages plastiques dont les consommateurs pourraient bien se passer.

Des légumes sous plastique dans un rayon de supermarché (illustration)
Des légumes sous plastique dans un rayon de supermarché (illustration) Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
104761573555224952563
Clémence Bauduin
Journaliste

Des bananes désolidarisées de leurs grappes et placées sous vide à l'unité, des poivrons ou concombres emballés un à un dans des sachets... Le plastique est omniprésent dans les rayons des supermarchés. Pour limiter au maximum son utilisation, des opérations sont lancées en France comme à l'international, dans les commerces mais également sur les réseaux sociaux.

Depuis le mois d'avril, les hashtags #RidiculousPlastic et #BreakFreeFromPlastic s'imposent sur Twitter, accompagnés de photos de fruits et légumes inutilement emballés. Il permet de dénoncer une pratique largement répandue qui consiste à plastifier des duos de courgettes, d'aubergines, et même des oignons à l'unité. 

"Parce que ce genre de chose est injustifiable, nous demandons à Carrefour Espagne et à l'ensemble des supermarchés de se joindre à #DesnudaLaFruta ("le fruit nu", le nom de l'opération en Espagne, ndlr)", écrit une jeune femme sur Twitter. La "twittos" accompagne son message de la photo d'un oignon placé sous vide.

À lire aussi
SFR, Bouygues Telecom et Orange (illustration) consommation
Orange, Free...Quel opérateur cause le moins de problèmes à ses clients ?

L'opération, virtuelle, s'accompagne un peu partout dans le monde d'actions concrètes dans les supermarchés. Regroupées sous le nom de "Plastic Attack", elles consistent à laisser au commerçant l'intégralité des plastiques superflus lors du passage en caisse. Certaines ont récemment été menées au Canada, en Belgique ou encore en Australie. Une première du genre est prévue le 2 juin à Paris.

Une autre initiative consiste à ne plus acheter de plats préparés individualisés, vendus dans des barquettes en plastique. Ces barquettes sont d'ailleurs vouées à disparaître des cantines parisiennes à l'horizon 2022. Début mai, le Conseil de Paris a voté l'interdiction du plastique dans les points de restauration collective de la capitale.

Ces initiatives collectives sont applicables à quiconque souhaite agir individuellement. L'usage de couverts réutilisables ou de sac de courses en tissu ne sont qu'un exemple des petits gestes pour éviter l'agrandissement du sixième continent, celui des déchets plastiques. Selon une étude, ces déchets seront plus nombreux dans la mer, en 2050, que les poissons.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Supermarchés Gaspillage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793309519
3 initiatives pour lutter contre les emballages plastiques inutiles
3 initiatives pour lutter contre les emballages plastiques inutiles
Le hashtag #RidiculousPlastique et les opérations "plastic attacks" visent à dénoncer le recours aux emballages plastiques dont les consommateurs pourraient bien se passer.
https://www.rtl.fr/actu/conso/3-initiatives-pour-lutter-contre-les-emballages-plastiques-inutiles-7793309519
2018-05-08 12:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OzxQlrNsCUCD3K_xfqxhYQ/330v220-2/online/image/2018/0508/7793309571_des-legumes-sous-plastique-dans-un-rayon-de-supermarche-illustration.jpg