5 min de lecture Sports mécaniques

24 Heures du Mans : anecdotes et innovations d'une course mythique

REPLAY - La légendaire course auto existe depuis 1923.

Micro générique Switch 245x300 Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
24 Heures du Mans : anecdotes et innovations d'une course mythique Crédit Image : ACO | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

C'est le coup d'envoi des 24 heures du Mans, ce samedi 17 juin, à 15 heures. Vous avez des freins à disque sur votre ZX ? Des antibrouillards ? Ces innovations, et bien d'autres, sont nées sur la piste des 24 Heures du MansL'événement attire 380 millions de téléspectateurs dans le monde, avec son lot d'anecdotes tragiques ou cocasses.

La plus mythique des courses auto, sur un tracé de 13 km, existe depuis 1923. Pourquoi en juin ? Ce n'est pas un hasard puisque la course se déroule aussi la nuit, sans piste éclairée. C'est donc l'époque de l'année où les jours sont les plus longs. En 1923, l'épreuve est bouclée à la moyenne de 92 kilomètres heures, soit plus de 2000 kilomètres parcourus.

Un circuit qui a la particularité d'être en partie éphémère. Avec la fameuse ligne droite des Hunaudières. Elle ne date pas d'hier, puisqu'elle a été tracée en pleine forêt par les Romains. Les Hunaudières : cinq kilomètres sur lesquels les pilotes sont pied au plancher. Le passage est si dangereux que les spectateurs n'y sont pas autorisés.

Jusqu'à 405 km/h !

Et l'on y atteint des vitesses folles jusqu' à 405 kilomètres heures. C'est le record de vitesse officiel signé Roger Dorchy. Il a été chronométré en en 1988 sur la ligne droite des Hunaudières. Pour la petite histoire, sa voiture filait à 416 km/h. Les portières avaient dû être scotchées tellement la voiture vibrait.

À lire aussi
Le pilote de NASCAR Bubba Wallace a reçu des menaces de mort après avoir demandé le retrait des drapeaux confédérés des tribunes des circuits. racisme
États-Unis : un coureur automobile afro-américain menacé de mort

Pourquoi 405 kilomètres heures ont été retenus ? Parce que Peugeot, à l'époque, qui équipait le moteur de la voiture a voulu faire un coup. En pleine campagne de promo de sa nouvelle 405 ! Ce record ne sera sans doute plus jamais battu. Depuis, la ligne droite a été coupée par deux chicanes pour réduire la vitesse. Il faut savoir que lorsque la course est terminée, les Hunaudières sont rendues à la circulation ordinaire. Et limitée à 90 km/h !

Une anecdote savoureuse reste aussi dans les annales. Un riverain, en 1957, a traversé le circuit avec sa voiture pour rentrer chez lui. Il a tout simplement déplacé la barrière. Il a attendu le bon moment. Et hop ! Il s'est glissé entre deux bolides !

Le Mans a marqué l'histoire avec son fameux départ en épi. À l'origine, les voitures étaient placées en épi sur la grille de départ. Les pilotes, doivent s’élancer en courant, entrer dans leur véhicule et démarrer. Très dangereux. De nombreux accidents ont eu lieu dans les premiers tours à cause de portières mal fermées, ou de pilotes mal attachés. C'est ainsi qu'en 1969, Jacky Ickx déjà champion de Formule 1 crée la surprise, il s’élance en marchant, laisse partir les concurrents, prend le temps de s’attacher, et gagne l'épreuve. Il démontre que la course ne se gagne pas au départ ! On passe alors à un départ classique.

Un laboratoire technologique

C'est aussi un formidable laboratoire technologique. Avec des découvertes qui ont servi et servent encore aux voitures de tous les jours. C'est grâce aux 24 Heures qu'ont été inventés les phares anti-brouillards en 1926. Mais aussi les bandes blanches sur les routes, enfin jaunes, à l'époque, c'était en 1933 ou encore les freins à disque grâce à Jaguar en 1953.

Plus près de nous, Audi, par exemple, a développé les LEDs à travers la compétition et aujourd'hui les éclairages laser, moins gourmands en énergie. Toutes ces avancées viennent du sport auto et de cette grande course mythique qui va attirer 250.000 spectateurs ce week-end, 380 millions de téléspectateurs. Mais c'est aussi une retombée directe pour la région. Entre la billetterie, les droits télé et les nuits d'hôtel, 91 millions d'euros atterrissent dans les caisses du circuit et de la Sarthe. 

Des applications à télécharger avant les grands départs

À moins d’un mois des premiers grands départs en vacances, Auto Plus publie cette semaine un guide des applications pour smartphone à télécharger absolument avant de prendre la route. Une dizaine d’applications qui sont vraiment utiles, et souvent gratuites.

Petite sélection : une application qui s’appelle SOS Autoroutes. Cette application remplace les bornes d’appel d’urgence de couleur orange le long des autoroutes. Quand vous tombez en panne, il n’y a plus besoin de marcher jusqu’au prochain téléphone. Il suffit d'appuyer sur le bouton qui se trouve dans cette application et vous êtes automatiquement mis en relation avec le PC Sécurité de l’autoroute. L’opérateur reçoit automatiquement votre position GPS et les principales informations sur votre véhicule –la marque, le modèle, etc – que vous aurez au préalable rentré dans l’application.


Autre application du même genre, qui peut être très pratique cette fois en cas de pépin de santé. Elle s’appelle SOS Urgences. Elle vous propose un bouton très simple qui permet de joindre directement les secours. Le plus intéressant : l’appli vous géolocalise et indique les hôpitaux, les pharmacies, les centres anti-poisons les plus proches. Enfin, petit bonus, vous pouvez mémoriser dans l’application votre groupe sanguin, votre numéro de sécu, et d’autres infos qui peuvent être utiles en cas d’urgence.

Il existe aussi des applis anti-pannes. C’est l'application Gasoil Now !, une appli qui vous géolocalise en permanence et indique les stations-services les plus proches. Cerise sur le gâteau : l’application indique les prix de ces stations et vous guide jusqu’à celle que vous avez choisie.

Enfin, deux applications permettent de trouver facilement le garage le plus proche. Cela peut être utile en cas de crevaison ou si votre voiture donne des signes de faiblesse. Ces deux applications sont gratuites, elles se nomment Mobigarage et SOSGarage. Les deux vous géolocalisent et vous guident ensuite vers le garage le plus proche. Elles donnent aussi le numéro de téléphone du garage en question, ce qui vous permet de vérifier qu’il peut vous accueillir.

Un malus

Au plus grand échangeur routier qui vient d'être achevé dans le Sud-Ouest de la Chine. Cette construction dantesque comprend une quinzaine de bretelles sur pas moins de cinq niveaux différents. Déjà comparé sur les réseaux sociaux à un plat de spaghettis en béton. La plus haute voie de circulation culmine à 37 mètres de hauteur, le tout dans pas moins de huit directions. Un vrai cauchemar pour les GPS.

Un bonus

À Citroën qui, après quelques années de vaches maigres, se relance de belle façon. La marque a présenté cette semaine un petit SUV très réussi, le C3 Aircross qui sera commercialisé l’automne prochain et qui devrait être un redoutable concurrent pour les Renault Captur et Peugeot 2008.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports mécaniques 24 Heures du Mans Auto
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants