1 min de lecture Affaire Cahuzac

Compte présumé en Suisse : Cahuzac dément à nouveau après la contre-attaque de Mediapart

Le ministre délégué au Budget est monté au créneau contre Mediapart qui l'accuse d'avoir détenu un compte secret en Suisse et a rendu public un enregistrement téléphonique présenté comme un "aveu". Jérôme Cahuzac a réagi à cet enregistrement dans la nuit par un communiqué en jugeant qu'aucun des éléments dont "croit" disposer le site Internet "ne sont convaincants" et "ne l'impressionnent".

Après sa plainte en diffamation contre le site Internet, le ministre dit "attendre l'enquête avec la plus grande sérénité"
Après sa plainte en diffamation contre le site Internet, le ministre dit "attendre l'enquête avec la plus grande sérénité" Crédit : AFP / Patrick Kovarik
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Sina Mir

Cahuzac pas "impressionné"

Mercredi soir, le site d'information a rendu public un enregistrement datant selon lui de fin 2000, dans lequel un homme qu'il affirme être Jérôme Cahuzac avoue détenir un compte dans une banque suisse.

"Aucun des prétendus éléments matériels dont Mediapart croit disposer ne sont convaincants, ne m'impressionnent ni ne peuvent ébranler ma détermination à poursuivre mon action", écrit le ministre dans son communiqué diffusé à sa sortie de l'Assemblée nationale, où il a passé l'après-midi et la soirée au banc du gouvernement pour le projet de loi de Finances rectificative. "Aucun témoin crédible ne peut affirmer ni tenter de corroborer une chose qui n'existe pas et n'a pas existé", affirme le ministre. Il répète, comme il l'a fait mercredi après-midi lors des questions au gouvernement, qu'il n'"a pas et n'a jamais eu de compte en Suisse ou ailleurs à l'étranger".

Après sa plainte en diffamation contre le site Internet, le ministre dit "attendre l'enquête avec la plus grande sérénité". Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a affirmé mercredi soir avoir "toute confiance" en Jérôme Cahuzac, qui a exclu de démissionner.

"Le compte suisse n'existe pas", avait assuré le ministre dès mercredi matin sur RTL, contestant point par point les informations du média en ligne ainsi que ses sources. "Je n'ai pas, je n'ai jamais eu de compte à l'étranger. Ni maintenant, ni avant", a-t-il répété devant l'Assemblée nationale.

Assurant disposer de "nombreux témoignages" et d'"éléments documentaires probants", Mediapart a affirmé que l'élu socialiste du Lot-et-Garonne avait "détenu pendant de longues années un compte bancaire non déclaré à l'Union des banques suisses (UBS) de Genève", clôturé en 2010 et transféré à Singapour. "Ca me fait chier d'avoir un compte ouvert là-bas, l'UBS c'est quand même pas forcément la plus planquée des banques", dit l'homme à un interlocuteur non identifié sur l'enregistrement diffusé par Médiapart.
La biographie du ministre délégué au budget

Lire la suite
Affaire Cahuzac Politique Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants