1 min de lecture Dominique Strauss-Kahn

Cinéma : Depardieu va interpréter DSK, qu'il "n'aime pas"

Pourquoi a-t-il accepté le rôle ? "Parce que je ne l'aime pas !". Alors que Gérard Depardieu s'affichait dimanche avec Nicolas Sarkozy lors du grand meeting de Villepinte, il a expliqué, à sa manière, son souhait d'interpréter Dominique Strauss-Kahn, dans un film qui pourrait être réalisé sur l'affaire par Abel Ferrara. A ses côtés : Isabelle Adjani dans le rôle de Anne Sinclair. Pour le comédien, le personnage de DSK "est jouable". Un projet que Gérard Depardieu a donc confirmé dans une interview à RTSR (Radio-Télé Suisse Romande).

micro générique
La rédaction numérique de RTL

L'affaire DSK : le film

En février dernier, Le Monde annonçait que le réalisateur américain Abel Ferrara entendait bien tourner avant l'été un film sur l'affaire "DSK" avec Gérard Depardieu et Isabelle Adjani.  Maintes fois annoncé et démenti depuis novembre, le film reviendrait sur le scandale sexuel qui a contraint au printemps dernier Dominique Strauss-Kahn à démissionner de ses fonctions à la tête du FMI. Son personnage serait confié à Depardieu et celui de son épouse, Anne Sinclair, à Isabelle Adjani.

Un projet que Gérard Depardieu a donc confirmé dans une interview à RTSR (Radio-Télé Suisse Romande). Mais il n'a pas été franchement tendre avec son personnage. "Je ne l'aime pas ! Je pense qu'il est un peu comme tous les Français, un peu arrogant. Il est arrogant, il est suffisant... il est jouable ! Je n'ai jamais été ému par des gens qui n'ont pas de dignité".

Gérard Depardieu vote Sarkozy : un soutien intéressé ?

La présence de Gérard Depardieu sur scène, lors du grand meeting de Nicolas Sarkozy dimanche à Villepinte avait été remarquée. L'acteur avait même pris la parole, déplorant n'entendre "que du mal de cet homme qui ne fait que du bien". Des propos qui détonnent vraiment avec ceux qu'il a pu dire sur Dominique Strauss-Kahn.

Le Canard enchaîné, dans son édition de mercredi, explique que ce soutien pourrait ne pas être totalement dénué d'intérêt pour le comédien :  "A chaque fois que j'ai demandé quelque chose à Sarko, il a répondu présent", relate Le Canard enchaîné. "Quand j'ai eu récemment des problèmes avec l'une de mes affaires à l'étranger, il s'est mis en quatre et m'a réglé le problème tout de suite. Son conseiller diplomatique m'a même appelé, il a été très gentil avec moi....

Lire la suite
Dominique Strauss-Kahn Gérard Depardieu Culture-loisirs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants