1 min de lecture Le choix de Yves Calvi

Chantal Le Quentrec, née d'un père allemand pendant la Seconde Guerre mondiale : "Le sujet était tabou dans la famille"

Yves Calvi recevait mardi Chantal Le Quentrec, 68 ans, secrétaire de l'association « Cœurs sans Frontières » (Association franco-allemande des Enfants de la Seconde Guerre Mondiale). Le président français François Hollande est arrivé lundi à Berlin pour célébrer avec la chancelière allemande Angela Merkel le 50ème anniversaire du traité de l'Elysée, qui avait scellé le 22 janvier 1963 la réconciliation franco-allemande. Ils sont justement les symboles de l’amitié franco-allemande. Longtemps, on les a surnommé « têtes de boches », « bâtards » ou « enfants de la honte ». Ils seraient près de 200.000 en France, nés durant la Seconde Guerre Mondiale, d’un amour interdit entre une mère française et un père allemand ou autrichien. Ces « enfants de la guerre », comme on les appelle, ont aujourd’hui la soixantaine. Beaucoup d’entre eux ont choisi de taire leur passé, leurs origines. D’autres, en revanche, cherchent désormais à retrouver leur père.

Chantal Le Quentrec chez Yves Calvi
Chantal Le Quentrec chez Yves Calvi Crédit : RTL
Calvi-245x300
Yves Calvi Journaliste RTL

C’est le cas de Chantal Le Quentrec. Elle est née le 29 août 1944 à Paris. Sa mère était paysanne en Normandie, son père, un soldat autrichien. Un tabou dans sa famille. Si elle s’en doutait, ce n‘est qu’à l’âge de 18 ans qu’elle a appris la vérité. Longtemps, elle a gardé secrète la véritable identité de son père, y compris à ses deux enfants, à qui elle n’a avoué la vérité qu’à leurs 30 ans. Mais depuis 7 ans, elle a décidé de parler librement de son histoire, et elle est aujourd’hui à la recherche de son père. Elle fait désormais partie d’une association franco-allemande : « Cœurs Sans Frontières » pour aider d'autres enfants de la guerre. Que ressent-on lorsqu’on apprend que l’on est la fille d’un soldat autrichien ? Comment se construit-on? Pourquoi cherche-t-elle aujourd'hui à retrouver son père ?

Chaque jour de la semaine à 8h30, du lundi au vendredi, Yves Calvi propose un entretien avec la personnalité qui fait l'actualité du jour.

Lire la suite
Le choix de Yves Calvi Allemagne France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants