1 min de lecture Ain

Centenaire 14-18 : les habitants d'Oyonnax n'ont pas oublié le défilé des maquisards

TÉMOIGNAGES - Le 11 novembre 1943, 200 maquisards défilaient, malgré l'occupation allemande, pour commémorer la fin de la guerre 14-18. François Hollande sera sur place ce lundi, 70 ans plus tard.

Oyonnax lors du 40e anniversaire du défilé des maquisards de l'Ain, le 11 novembre 1983.
Oyonnax lors du 40e anniversaire du défilé des maquisards de l'Ain, le 11 novembre 1983. Crédit : Novovitch - AFP
Arnaud Grange et La rédaction numérique de RTL

En ce 11 novembre, jour férié, jour de commémorations, François Hollande sera ce lundi après-midi à Oyonnax dans l'Ain, pour l'un des premiers grands rendez-vous des cérémonies du souvenir, avant la célébration du centenaire de la Première Guerre mondiale de 14-18.

Si le président a choisi cette ville, c'est parce qu'en 1943, il y a 70 ans jour pour jour, près de 200 maquisards du département avaient osé défiler dans les rues de la ville pour le 25e anniversaire de la fin de la guerre. Un symbole fort, malgré l'occupation allemande.

"Mon souvenir de gosse, c'est de voir deux hommes masqués par un mouchoir glissé sous leur béret avec deux trous pour les yeux", raconte au micro de RTL Paul, qui avait alors 7 ans et suivait l'événement depuis la fenêtre de sa chambre. "J'ai appris après que c'était deux Oyonnaxiens chargés de guider le défilé parce que les hommes du maquis n'étaient pas d'Oyonnax."

Un événement déterminant pour la résistance

Au nez et à la barbe de l'occupant, ces résistants sont même allés jusqu'à déposer une gerbe portant l'inscription "Les vainqueurs de demain à ceux de 14-18". "C'était la première fois qu'on venait défier l’occupant de façon aussi notoire", explique Georges, passionné d'histoire. "En disant voilà nous sommes venus honorer les vainqueurs de la guerre de 14-18 et ce sont les futurs vainqueurs qui sont devant vous. C'est extraordinaire."

À lire aussi
L'entrée de la société, à Saint-Jean-de-Thurigneux cambriolages
Ain : vol de 200 kilos d'explosifs sur un site classé Seveso

Aujourd'hui, le défilé va être recréé à l’identique avec plus de 700 participants dont Alain, un petit-fils de résistant. "J'aurais de la fierté pour ma famille et puis pour leurs amis, tous ceux qui ont combattu", confie-t-il. A l'époque, l'événement avait été déterminant : il avait notamment permis de convaincre Churchill de fournir un armement à la résistance française.

>
Centenaire 14-18 : les habitants d'Oyonnax n'ont pas oublié le défilé des maquisards Crédit Image : RTL | Crédit Média : Arnaud Grange | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ain Commémoration Guerre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants