1 min de lecture Justice

Carlton : le chef de la police du Nord suspendu

Grand ménage dans la police du nord de la France. Le directeur de la sécurité publique, entendu hier pendant 5 heures dans le cadre de l'affaire de proxénétisme à l'hôtel Carlton de Lille, sans être mis en cause à la fin, est suspendu de ses fonctions. Il est muté à Paris, en tant que chargé de mission. L'arrêté a été signé ce matin au ministère de l'intérieur et Jean-Claude Menault quittera ses fonctions mercredi, le 2 novembre. IL devrait faire valoir ses droits pour partir à la retraite.

Julien Dumond Journaliste

Le directeur départemental de la sécurité publique du Nord a été entendu pendant 5 heures par la "police de polices", jeudi à Paris. Il ne fait l'objet d'aucune poursuite.

Les enquêteurs souhaitaient notamment l'interroger sur un voyage à Washington en décembre 2010 pour y rencontrer Dominique Strauss-Kahn, ainsi que sur ses relations avec d'autres mis en examen dans ce dossier, comme le commissaire divisionnaire Jean-Christophe Lagarde.

M. Lagarde, deux chefs d'entreprise nordistes et deux jeunes femmes étaient également de ce voyage.

M. Menault s'était "senti un peu piégé" lorsque, lors d'un dîner avec l'ancien patron du FMI, la soirée s'était débridée, selon une source proche du dossier. Il avait alors regagné sa chambre d'hôtel et écourté son séjour.

Les deux chefs d'entreprise ont indiqué avoir réglé par le biais de leurs sociétés une partie des frais pour ces déplacements, ainsi que pour des parties fines auxquelles ils auraient participé avec DSK à Paris, ce qui pourrait constituer un abus de biens sociaux.

Au total, huit personnes ont été mises en examen dans cette affaire, dont M. Lagarde, les deux entrepreneurs, ainsi que le propriétaire et le gérant d'hôtels lillois où travaillaient des prostituées et un avocat du barreau de Lille.

(avec AFP)

Lire la suite
Justice Police Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants