2 min de lecture Camping

Camping : victimes d'une escroquerie, les vacanciers font de la résistance

REPORTAGE - Les résidents d'un camping du Morbihan, dont le propriétaire vient d'être jeté en prison, sont priés par la justice d'évacuer les lieux, tandis que certains ont déjà payé 30.000 euros d'avance.

Un camping-car (photo d'illustration)
Un camping-car (photo d'illustration) Crédit : DR
Patrice Gabard et La rédaction numérique de RTL

Le camping Le Bédume d'Ambon (Morbihan) vient de fermer sur décision de justice, après que son propriétaire a été poursuivi pour escroquerie. Problème, les campeurs-résidents qui l'occupaient doivent partir dans les "plus brefs délais", et ne cachent pas leur indignation. En Juillet 2012 en effet, la SAS du propriétaire du camping avait été mise en liquidation. Pour préserver leurs baux, les résidents étaient allés en justice et avaient gagné, ce qui avait entrainé l'incarcération du propriétaire.

"Je suis à la retraite et j'ai mis toutes mes économies pour faire plaisir à mes enfants et à mes petits-enfants, et là, je n'ai plus le droit de profiter de mon mobil-home", s'offusque l'un d'entre eux. "Ma fille arrive deToulouse et vient pour 15 jours, peut-être que demain on la mettra à la porte car on va nous couper l'eau et l'électricité, ce n'est pas normal", ajoute-t-il.

On a déjà payé 3.200 euros, on se sent révoltés car nous n'avons pas été informés de la situation financière du camping

Un campeur
Partager la citation

Samedi, tous avaient, en effet, reçu le courrier du mandataire judiciaire leur demandant de partir "dans les meilleurs délais", et annonçant la coupure imminente de l'eau et de l'électricité. "C'est une catastrophe pour nous car nous venons juste d'arriver en vacances et nous avons déjà réglé 3.200 euros de loyer, on se sent révoltés car nous n'avons pas été informés de la situation financière du camping", s'énerve un autre campeur.

La rédaction vous recommande
>
Le camping de la discorde Crédit Média : P. Gabard - RTL | Durée : | Date :

Certains résidents avaient payé 30.000 euros en cash

En attendant, la résistance s'organise tout de même dans un camping à l'abandon. Les 80 familles se sont dispatchées les tâches : les uns pour ramasser les poubelles, les autres pour tondre les pelouses... 

Il n'y a plus de piscine, plus d’accueil, plus d'épicerie, donc nous nous autogérons

Bruno Leglonet, un campeur
Partager la citation
À lire aussi
Un hoverboard. vendée
Vendée : un hoverboard en charge prend feu dans un mobile-home

Bruno vient de la région parisienne et explique : "Il n'y a plus de piscine, plus d’accueil, plus d'épicerie, donc nous nous autogérons, nous sortons les poubelles et nous nous débrouillons seuls. Tant que ce n'est pas fermé je reste", assure-t-il.
Le propriétaire avait racheté ce camping en 2007, et avait demandé aux propriétaires des mobil-homes de signer un bail pour 15, 20 ou 30 ans, à payer en cash. Une soixantaine d'entre eux avaient accepté de payer les 30.000 euros pour 15 ans d'occupation, en plus du prix du mobil-home.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Camping Info Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7763640391
Camping : victimes d'une escroquerie, les vacanciers font de la résistance
Camping : victimes d'une escroquerie, les vacanciers font de la résistance
REPORTAGE - Les résidents d'un camping du Morbihan, dont le propriétaire vient d'être jeté en prison, sont priés par la justice d'évacuer les lieux, tandis que certains ont déjà payé 30.000 euros d'avance.
https://www.rtl.fr/actu/camping-victimes-d-une-escroquerie-les-vacanciers-font-de-la-resistance-7763640391
2013-08-08 18:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0uZxgmbrkX5GEC6v6grorA/330v220-2/online/image/2013/0422/7760682897_un-camping-car-photo-d-illustration.jpg