1 min de lecture Faits divers

Cambriolages : "On a maintenant affaire à des réseaux très professionalisés"

L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a relevé pas moins de 352.600 cambriolages en France en 2012. Soit un toutes les 90 secondes. Les habitations principales sont les plus touchées, avec une augmentation de 8,5 % en 2012, qui s'ajoutent aux 17% de 2011. Comment expliquer ce phénomène ? Qui sont les cambrioleurs du XXIème siècle ? Les réponses de Christophe Soullez, directeur de l'ONDRP.

Arsène Lupin n'existe plus : les petits cambrioleurs ont désormais quasiment disparu pour laisser la place à d'autres types de voleurs...

"On a maintenant affaire à des réseaux criminalisés très professionnalisés, qui viennent notamment des pays de l'Est comme la Bulgarie, la Roumanie, la Tchétchénie, l'Albanie ou la Géorgie. Ils commettent de véritables raids, avec dans un premier temps une phase de repérages, suivie par des dizaines de cambriolages en très peu de temps. Ces vols sont rapides et organisés avec une hiérarchisation des tâches. Les chefs restent souvent dans leurs pays d'origine et peuvent par exemple exploiter des mineurs, qui ont des objectifs à remplir. Ce sont de véritables réseaux criminels qui ont investi cette activité."

Parmi les zones les plus touchées : la Drôme, le Doubs, la Côte-d'Or. Comment l'expliquer ?

"Parce que c'est la campagne ! Depuis quatre ans, c'est surtout en zone rurale que ce type de cambriolage a augmenté. Les maisons y sont beaucoup plus isolées, la saturation policière est moins importante et les possibilités de fuite plus ouvertes."

La police a-t-elle adapté ses méthodes de travail à ce nouveau type de cambriolage ?

"Le taux d'élucidation (10%) reste faible, mais il augmente petit à petit. Il y a deux éléments. Tout d'abord l'usage de la police technique et scientifique pour la recherche d'indices, qui se fait maintenant de façon quasi-systématique pour les cambriolages. La mise en commun des fichiers de police est également importante. Nous parlons d'infractions sérielles pour lesquelles il est utile de recouper les informations afin d'identifier des modes d'opération communs dans les différents départements".

Quels conseils donneriez-vous pour se prémunir des cambriolages ?

"La routine est l'ami du cambrioleur. Plus vous respectez des horaires fixes, plus vous avez de chances d'être cambriolé. Quand vous partez, ne pas forcément tout fermer, faire relever son courrier, laisser une lumière allumée."

Lire la suite
Faits divers Délinquance Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants