1 min de lecture Économie

Budget 2013 : quels sont les ministères qui vont devoir économiser ?

François Hollande a salué vendredi lors du Conseil des ministres un projet de Budget 2013 "porteur de redressement". Le texte prévoit la suppression de 12.298 postes dans les ministères "non prioritaires" au profit de la création de 11.000 postes dans l'Education, la Justice, et la Police, afin d'assurer une stabilité globale des effectifs. Le projet prévoit une hausse de la redevance de 2 euros qui s'ajoute à l'inflation, et un repli de 1,6% du total des dotations à l'audiovisuel public.

Le ministère des Finances à Bercy
Le ministère des Finances à Bercy Crédit : AFP / Archives
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et La rédaction de RTL

"Principe de stabilité des effectifs sur le quinquennat"

La masse salariale de l'Etat est pratiquement stabilisée à 80,6 milliards d'euros (contre 80,4 milliards en 2012) et les dépenses de fonctionnement des ministères sont globalement réduites de 5%, portant l'effort global à 2,8 milliards d'euros, précise le projet de loi de finances, présenté en Conseil des ministres.

"En 2013, les effectifs des ministères qui ne concourent pas aux missions prioritaires seront réduits de 12.298 postes. Cet effort compense les créations de postes dans l'éducation, la sécurité et la justice en 2013, ainsi qu'une partie des créations de postes de la rentrée 2012, de manière à respecter le principe de stabilité des effectifs sur le quinquennat", indique le projet de budget.

Le document souligne aussitôt que "ce chiffre reste très inférieur aux 30.000 suppressions environ opérées chaque année par le gouvernement précédent". Au cours du mandat du président Nicolas Sarkozy, plus de 150.000 postes ont été supprimés dans la Fonction publique d'Etat dans le cadre de la Révision générale des politiques publiques (RGPP) qui prévoyait le non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux.

Dans le détail, le ministère le plus touché est la Défense (-7.234 postes sur environ 308.000 postes, selon le dernier rapport annuel de la fonction publique) devant l'Economie et les finances (-2.353 postes sur environ 170.000 postes), l'Egalité des Territoires (-662 quelque 82.000 postes avec notamment l'Ecologie), l'Ecologie (-614), l'Intérieur, hors police et gendarmerie (-614 postes sur plus de 290.000) et l'Agriculture (-280 sur environ 31.000).

A l'inverse, le Budget prévoit 11.011 créations de postes, dont 8.200 pour l'Education (environ 1 million de postes), 480 pour la police et la gendarmerie, et 520 pour la Justice.

Le solde pour 2013 est donc négatif de 1.287 postes, mais 6.778 postes ont déjà été créés à la rentrée 2012, précise le projet de Budget.

La fonction publique d'Etat compte près de 2,4 millions d'agents, sur un total de 5,3 millions de fonctionnaires avec l'Hospitalière et la Territoriale.

Lire la suite
Économie Finances Budget
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7752949408
Budget 2013 : quels sont les ministères qui vont devoir économiser ?
Budget 2013 : quels sont les ministères qui vont devoir économiser ?
François Hollande a salué vendredi lors du Conseil des ministres un projet de Budget 2013 "porteur de redressement". Le texte prévoit la suppression de 12.298 postes dans les ministères "non prioritaires" au profit de la création de 11.000 postes dans l'Education, la Justice, et la Police, afin d'assurer une stabilité globale des effectifs. Le projet prévoit une hausse de la redevance de 2 euros qui s'ajoute à l'inflation, et un repli de 1,6% du total des dotations à l'audiovisuel public.
https://www.rtl.fr/actu/budget-2013-quels-sont-les-ministeres-qui-vont-devoir-economiser-7752949408
2012-09-28 12:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JLFOw4-vlpvb0cGsJEWDsw/330v220-2/online/image/2010/0929/5952956981_le-ministere-du-budget-a-bercy.jpg