1 min de lecture Info

Brest : 300 salariés de l'agroalimentaire bloquent l'aéroport

En Bretagne, les salariés du secteur agroalimentaire se battent pour sauver leurs emplois. Plusieurs centaines d'entre eux bloquaient l'aéroport de Brest en signe de protestation, ce lundi matin.

L'aéroport international de Brest, le 22 octobre 2007 (archives)
L'aéroport international de Brest, le 22 octobre 2007 (archives) Crédit : AFP / MARCEL MOCHET
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Plusieurs centaines de salariés de l'agroalimentaire bloquaient l'aéroport de Brest, ce lundi matin, pour protester contre les nombreuses suppressions de postes dans leur secteur. 200 autres salariés bloquaient un rond-point à Landivisiau, près de l'entreprise Gad.

Depuis plus d'un an, les mauvaises nouvelles s'accumulent dans la région. Les plans sociaux se succèdent dans l'agroalimentaire, un secteur qui représente environ un tiers des emplois en Bretagne.

La crise de l'agroalimentaire en Bretagne
La crise de l'agroalimentaire en Bretagne Crédit : AFP


L'appel au blocage avait été lancé par les syndicats CGT et FO des entreprises spécialisées dans l'alimentation Doux, Tilly-Sabco, Marine Harvest et Gad. Quelques élus locaux participaient également à la manifestation à l'aéroport.

"Sauvez nos emplois et l'industrie"

Le groupe volailler Doux  s'est séparé d'une partie de ses activités à l'automne 2012, au prix de la liquidation d'un millier d'emplois. Les salariés de l'entreprise portaient des affiches proclamant "Sauvez nos emplois et l'industrie" ou "Sauvez la filière avicole export".

À lire aussi
1bcdd722-23ef-47ca-820a-44a2f92a9479 Provence-Alpes-Côte d'Azur
Bouches-du-Rhône : le Cercle de Gréasque, emblème du bistrot provençal

Une quarantaine de salariés de la société d'abattage Gad SAS étaient également présents. L'entreprise s'apprête à se séparer de 889 de ses employés via la fermeture de l'abattoir de Lampaul-Guimiliau, dans le Finistère.

"C'est réellement une hécatombe qui est en train de se produire en Bretagne"
, a affirmé à l'AFP Corinne Nicole, porte-parole de la CGT du groupe volailler Tilly-Sabco. L'entreprise a récemment annoncé qu'elle allait réduire sa production de 40%.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Social
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants