2 min de lecture 4G

"Bouygues Telecom va concurrencer Free dans la téléphonie fixe", dit le secrétaire général de Bouygues

INVITÉ RTL - Le secrétaire général de Bouygues Telecom a annoncé que l'opérateur allait bientôt faire des offres "particulièrement concurrentielles" dans la téléphonie fixe pour concurrencer Free.

>
"Bouygues Telecom va concurrencer Free dans la téléphonie fixe", dit Bouygues Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
micro générique
La rédaction numérique de RTL

En croisade contre Xavier Niel depuis que le patron de Free a intégré la 4G sans surcoût dans ses forfaits, Arnaud Montebourg a estimé ce matin sur RTL qu'"il est possible que dans cette guerre des prix nous ayons un mort".

Un cri d'alarme partagé par Didier Casas, secrétaire général de Bouygues Telecom. "La situation du secteur des télécoms en France est très sérieuse. Ça fait deux ans qu'on n'arrête pas de le dire et maintenant on le voit", estime-t-il au micro de RTL.

Concurrencer Free dans la téléphonie fixe

"La bonne nouvelle c'est qu'on a beaucoup de choses à proposer à nos clients", tempère Didier Casas, qui prévient que Martin Bouygues annoncera demain dans Le Figaro "des offres particulièrement concurrentielles dans le secteur de la téléphonie fixe". Le PDG du groupe annonce en effet qu'il va casser les prix pour permettre aux abonnés de réaliser 150 euros d'économies par an, soit 12,50 euros par mois.

"Nous constatons qu'il y a quelqu'un qui nous explique que nous faisons des marges fantastiques dans la téléphonie mobile. Nous constatons qu'il fait des marges deux fois plus importantes que nous dans la téléphonie fixe, donc nous allons aller regarder ce qu'il se passe dans son marché de prédilection", précise-t-il.

Pas de nouveau plan de départ à l'horizon

À lire aussi
La 5G doit arriver en France à horizon 2020 Connecté
La Corée du Sud lance la 5G en première mondiale

Au passage, Didier Casas tient à relativiser la situation du premier opérateur à avoir lancé la 4G dans l'Hexagone. "Il y a trois opérateurs sur les quatre qui se portent mal aujourd'hui en France. Nous ne sommes pas les seuls à avoir fait un plan de départ", explique-t-il.

"Au moment où je vous parle, il n'est pas prévu qu'il y ait d'autres départs. Le projet de mutualisation de réseau dont nous discutons avec SFR, contrairement à ce qu'à dit Xavier Niel la semaine dernière, ne prévoit aucun plan de départ", confie Didier Casas.

Bouygues disposé à participer au financement de la fibre

Pour développer le marché de la fibre, Arnaud Montebourg a affirmé ce matin que le gouvernement doit trouver 30 milliards d'euros. Une somme pour laquelle il compte mettre à contribution les opérateurs. "Le chiffre de 30 milliards d'euros est connu sur le budget du fibrage de la France. Bien entendu, ce sont les opérateurs qui doivent le financer, si on en a les moyens", abonde Didier Casas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
4G Free Xavier Niel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants