2 min de lecture Bureau

Trois conseils pour ménager son corps au bureau

INTERVIEW - Virginie Aussel, ergothérapeute, livre ses conseils pour que les journées de travail derrière un ordinateur ne soient pas synonymes de dos en compote.

Un employé dans un bureau (image d'illustration)
Un employé dans un bureau (image d'illustration) Crédit : MARIO LAPORTA / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

Rester assis tue. Huit heures passées chaque jour en position assise au bureau augmenteraient les décès prématurés de 15%, selon une étude de la JAMA Internal Medicine menée sur plus de 200.000 Australiens. Une vie de salarié sédentaire accélérerait donc le passage de vie à trépas. La posture adoptée au bureau aurait également des conséquences sur la concentration et l'efficacité à résoudre les tâches confiées. 

Le travail en caisse ou les métiers impliquant le port de charges s'accompagnent de tâches répétitives pénibles pour le corps mais ils ne sont pas les seuls à provoquer des douleurs physiques. Un mauvais positionnement au bureau peut être à l'origine de nombreux maux, tels que lombalgiestroubles musculo-squelettiquescervicalgies ou encore tendinites. 

1. Adopter les bons réflexes

Bénéficier d'un siège à hauteur ajustable est déjà un véritable atout. Il convient de bien régler l'assise, les accoudoirs et l'appuie-tête si le fauteuil en est doté. "Pour les accoudoirs, la flexion de coude doit être à 90 degrés dans l'idéal", indique Virginie Aussel, ergothérapeute contactée par RTL.fr. Mettre un coussin dans le bas du dos peut aussi améliorer le confort. 

"Les deux pieds au sol permettent une meilleure concentration", ajoute la spécialiste. Mais que les adeptes des jambes croisées se rassurent : l'idée selon laquelle croiser ses jambes est mauvais n'est pas avérée, selon Virginie Aussel. Lorsque le salarié ne peut bouger de son poste un certain temps, l'ergothérapeute conseille de passer ses jambes, une à une, sous le siège, durant quelques secondes. "Cela permet de retrouver une bonne courbure et d'apaiser d'éventuelles douleurs", explique l'ergothérapeute.

2. Varier le positionnement

À lire aussi
Donald Trump lors de son allocution télévisée du 8 janvier 2018. États-Unis
Donald Trump n’a pas déclenché "l’urgence nationale" mais défend son mur

Ce serait trop simple : rester debout n'est pas la position miracle à adopter au travail. "Le positionnement debout provoque les effets inverses du positionnement assis. Dans un cas, le corps est avachi et le dos rond. Dans l'autre cas, le dos est toujours droit, ce qui n'est pas bon non plus. Cela favorise les pathologies relatives au dos, en appuyant sur les vertèbres". Plutôt que de choisir entre la peste et le choléra, "la meilleure solution est d'alterner positionnements assis et debout, explique Virginie Aussel. Il faut bouger au maximum, varier les positionnements, bouger le dossier, l'assise..."

3. Garder le dos (bien) courbé

"Il faut respecter au maximum ses courbures physiologiques", explique Viriginie Aussel. Les courbures physiologiques sont des arrondis naturels qui façonnent la colonne vertébrale. Ils répondent aux noms médicaux de lordose cervicale, cyphose dorsale et lordose lombaire. Respecter le plus possible ses courbures physiologiques permet d'éviter les maux de dos. Assis, le corps se relâche et provoque des modifications dans sa courbure. Ainsi, avoir un siège doté d'une assise inclinable permet de remédier à cela. "L'inclinaison idéale est lorsque l'angle tronc-cuisse est à 120 degrés", détaille Virginie Aussel.

En sortant du bureau, quelques minutes de marche permettent de retrouver une circulation du sang optimale et de se détendre. Des étirements pourront aussi estomper les douleurs désagréables que peuvent causer plus de huit heures en position assise. Si cela ne suffit pas, il est temps de solliciter l'entreprise pour que celle-ci investisse dans des bureaux assis-debout, dont le succès commence à se vérifier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bureau Bien-être Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants