1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Tove Lo : "Oui, je me masturbe"
1 min de lecture

Tove Lo : "Oui, je me masturbe"

La chanteuse suédoise, fidèle à elle-même, démystifie une fois de plus la sexualité féminine.

Tove Lo démystifie la sexualité féminine
Tove Lo démystifie la sexualité féminine
Crédit : ANTHONY GHNASSIA/SIPA
Arièle Bonte
Arièle Bonte

Quelle est la différence entre une scène de meurtre à l'arme à feu et une scène de masturbation féminine ? L'une est tout à fait acceptée par le grand public tandis que l'autre choque. C'est en tout cas ce que pense la chanteuse suédoise Tove Lo.

L'interprète de Cool Girls n'a pas l'intention de s'excuser, confie-t-elle dans une interview accordée à Time Out New York. Elle continuera à défier les puristes - notamment aux États-Unis où elle réside actuellement - en montrant sa poitrine sur scène, utilisant un vagin comme logo pour son dernier album, Lady Wood, et promouvoir une sexualité féminine positive

Souvenez-vous pourtant, quand Tove Lo a publié sur sa chaîne YouTube son court métrage intitulé Fairy Dust, la plateforme de vidéos en ligne a choisi de le censurer pour une simple raison : la scène finale de ce long clip montre Tove Lo, à demi-nue, en train de se masturber. Finalement, Fairy Dust a rapidement été remis en ligne mais comporte désormais un message d'avertissement et une restriction d'âge. 

"Sérieusement, on peut voir des mecs se faire tirer dans la tête sans aucun problème. Oui je me masturbe, mais pourquoi est-ce que la sexualité féminine est si effrayante ?", s'interroge la chanteuse avant de confier que, le jour où elle a montré sa poitrine lors d'un concert parisien, "le public m'a répondu - filles comme garçons". "Je ne devrais pas avoir besoin de m'excuser. Mais parce que je suis une femme, je dois le faire", conclut-elle, amère. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/