1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Que pense votre copain du nombre de vos anciennes conquêtes ?
5 min de lecture

Que pense votre copain du nombre de vos anciennes conquêtes ?

ASK A BOY - Si les anciens partenaires font rarement l'objet de conversations approfondies avec votre copain, il se pourrait que lui veuille en savoir un peu plus.

Une fille doit-elle encore rougir du nombre de ses ex ?
Une fille doit-elle encore rougir du nombre de ses ex ?
Crédit : Flickr / Sonny Abesamis
Benjamin Pierret
Benjamin Pierret

Les histoires d'amour finissent mal, en général. Et à chaque rupture, c'est un ex supplémentaire qui s'ajoute au compteur. De fait, lorsque l'on rencontre quelqu'un, chacun arrive avec ses bagages sentimentaux. Mais certaines valises sont plus remplies que d'autres et peuvent sembler particulièrement lourdes lorsqu'il s'agit de les partager. Vous savez pertinemment que vous n'êtes pas sa première et lui n'ignore pas qu'il n'est pas votre premier. De là à savoir jusqu'où s'élève le nombre de vos anciens partenaires, il y a un monde que vous n'êtes pas sûre de vouloir découvrir. Et lui non plus. 

Inutile de revenir sur la sempiternelle injustice qui régit les rapports des hommes et des femmes avec le sexe opposé : celui qui a collectionné les conquêtes est un tombeur. Celle qui en a fait de même risque d'être affublée de termes un peu moins valorisants. Est-ce toujours le cas dans la tête des hommes d'aujourd'hui ? Une femme doit-elle rougir de sa collection de partenaires ? Pour le savoir, Girls a demandé à quatre garçons comment ils appréhendaient le passé sexuel de leurs conjointes

Dylan : "Je préfère ne pas savoir"

"C'est une question que je me pose inévitablement, mais j'essaye d'en faire abstraction. Je m'oblige à me dire que son passé n'a aucun intérêt : quand tu te mets avec quelqu'un, c'est censé effacer les anciens. Je sais que ça va m'énerver, alors je préfère éviter le sujet. 

Je veux bien connaître quelques détails, savoir à quoi ressemble son passé amoureux et sexuel dans les grandes lignes, mais je n'ai pas envie de savoir ce qu'elle a fait, avec qui et à combien de reprises. Même si je me sens super bien avec la fille, apprendre qu'elle a couché avec 40 personnes peut influencer mon opinion.

La comparaison fait forcément un peu peur

Dylan
À lire aussi

Si tu sais qu'elle a connu un nombre incalculable de garçons avant toi, c'est difficile à assumer : question d'ego. Et puis tu as aussi peur de ne pas assurer. Tu sais qu'elle en a vus d'autres, et la comparaison fait forcément un peu peur. Enfin, ça rend la confiance plus difficile à s'installer. Tu te dis que si tu n'assures pas pendant une période, elle n'hésitera pas à aller voir ailleurs."

Martin : "Si elle a connu moins de cinq garçons, je me méfie"

"Je ne pose pas du tout cette question avant un certain stade. Elle vient très tard, une fois que la relation commence à devenir sérieuse. Mais si elle a connu moins de cinq garçons, je me méfie. D'abord, ça laisse supposer un manque d'expérience, et ensuite ça me fait penser qu'elle risque de s'accrocher facilement et qu'elle accorde beaucoup d'importance à l'acte sexuel

À l'inverse, si elle a couché avec cinquante garçons, ça sent le roussi si tu espères quelque chose de sérieux. Tu te dis que c'est quelqu'un qui cherche plus à papillonner qu'à se poser. Je sais ce que c'est : j'ai couché avec beaucoup de filles et je ne suis pas vraiment un homme à marier.  

Ce que je fais de ma vie sexuelle, une fille a tous les droits de le faire aussi

Martin

Malgré tout, rien n'est gravé dans le marbre : si je tombe sur une fille qui me plaît beaucoup et qu'elle a couché avec autant de personnes que moi, je tenterai quand même de voir où cette histoire nous mène. Et avec une vie sexuelle aussi remplie que la mienne, je ne me permettrais jamais de juger. Chacun est en droit de faire ce qu'il veut : si une fille est considérée comme légère, alors on peut dire la même chose de moi."

Yohan : "Je m'inquiète de ce qui se dira autour de nous"

"La question, ce n'est pas combien mais plutôt qui. C'est bien de savoir avec quel genre de garçons elle est sortie, s'il y a eu des relations importantes dans sa vie... Cela permet d'en apprendre plus sur la personne. Mais je préfère m'en tenir à une vision globale plutôt qu'à des détails sur son intimité. 

Le nombre des ex et des anciens partenaires sexuels n'est pas important. On a tous nos phases, avec des périodes plus ou moins sérieuses. Parfois, un garçon a juste envie de coucher avec quelqu'un, et c'est pareil pour une fille. Ceci étant, si le nombre m'importe peu, je suis plus regardant sur ce qui se dira autour de nous. 

Tu n'as pas envie que l'on dévalorise la personne avec qui tu es ou qu'elle soit considérée comme "facile"

Yohan

Les conversations de vestiaire font peur. Tu n'as pas envie que l'on dévalorise la personne avec qui tu es ou qu'elle soit considérée comme "facile", et tu ne veux pas non plus avoir le sentiment que n'importe qui pourrait être avec elle. Ce n’est qu'une question d'image et d’ego ou un sentiment primaire. C'est juste comme ça. J'ai déjà été très attiré par une fille et, lorsque j'ai appris qu'elle avec couché avec beaucoup de garçons, j'ai eu un réflexe de recul. 

Je pense qu'à ce niveau, l'injustice entre hommes et femmes est de moins en moins avérée. Bien sûr, l'étiquette de fille facile est rapidement acquise. Mais je ne suis pas sûr que ce soit encore très valorisant pour un garçon de coucher avec beaucoup de monde. Je connais des filles qui ne voient pas les choses de cette manière. Pour elles, un type à la vie sexuelle très remplie n'est pas un tombeur. C'est plutôt un connard."

Baptiste : "Cela m'aurait sûrement troublé quand j'étais plus jeune"

"Le passé amoureux - et sexuel - de mes partenaires m'intrigue. Ça peut m'amener à poser des questions déplacées sur leurs ex. J'analyse cela comme de la curiosité malsaine : lorsque je pose ces questions, l'objectif c'est de savoir où je me place par rapport à leurs ex. En réalité, il vaudrait mieux ne pas savoir. Tout ce que tu y gagnes, c'est de te sentir inférieur en comparaison.

Quant au nombre de ses partenaires, je n'y accorde pas vraiment d'importance. Ça m'aurait sûrement troublé quand j'étais plus jeune, mais plus tu avances en âge et moins tu t'attardes sur ce genre de choses. Si je suis sûr de mes sentiments, ce n'est pas un chiffre qui va me faire douter. 

J'aurais l'impression de n'être qu'un numéro sur une liste

Baptiste

En revanche, si la solidité de la relation me semble incertaine, apprendre qu'elle a connu énormément de garçons avant moi ne me laisse pas indifférent. Je ne la qualifierais pas de fille facile ; j'aurais plutôt peur de la manière dont elle perçoit la relation. J'aurais l'impression de n'être qu'un numéro sur une liste.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/