1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : "Une bonne cicatrisation passe par l'assiette et le sport"
2 min de lecture

Michel Cymes : "Une bonne cicatrisation passe par l'assiette et le sport"

ÉDITO - Le médecin se penche sur ces petits bobos qui peuvent se transformer en grosse galère quand on a un problème de cicatrisation.

Michel Cymes
Michel Cymes
Crédit : Romain Boé / SIPA / RTL
Michel Cymes : "Une bonne cicatrisation passe par l'assiette et le sport"
02:46
Michel Cymes : "Une bonne cicatrisation passe par l'assiette et le sport"
02:48
Michel Cymes & Loïc Farge

Nous sommes tous inégaux devant la cicatrisation. Pour certains, tout se passe normalement : en trois semaines, les choses sont réglées, et il arrive même que la peau retrouve son apparence d'avant la blessure. En revanche pour d'autres, cela n'en finit jamais : la cicatrisation prend des mois, et même quand elle semble effective elle paraît fragile. Pour eux (c'est le cas de le dire), la cicatrisation est une plaie.

Il existe des ralentisseurs de cicatrisation contre lesquels on ne peut rien faire. C'est le cas de l'âge : plus on vieillit, plus la cicatrisation peut être compliquée. Le surpoids, le tabagisme et le stress ne sont pas non plus les meilleurs alliés d'une bonne cicatrisation. Ce sont des paramètres sur lesquels on peu certainement agir, mais uniquement à long terme et pas du jour au lendemain quand surgit une blessure.

Le sucre non, la vitamine C oui !

En revanche, il est une chose sur laquelle on peut influer en cas de plaie récalcitrante : le contenu de notre assiette. Il y a des choses à éviter si on veut cicatriser plus rapidement. C'est le cas du sucre, par exemple. Il fait grimper votre taux d'insuline. Quand vous en avalez, il se produit une réaction en chaîne qui, à l'arrivée, se traduit par un manque de collagène et d’élastine, deux substances indispensables à une bonne cicatrisation.

D'une manière générale, tous les aliments qui contiennent de la vitamine C sont à recommander : agrumes, poivrons, épinards. Cette vitamine renforce le système immunitaire et favorise la régénération des cellules de la peau.

70 minutes de sport trois fois par semaine

À lire aussi

Vous voulez cicatriser plus rapidement ? Faites du sport. Ce sont les chercheurs de l'université américaine de l'Ohio qui sont parvenues à démontrer par A+B que l'exercice physique facilitait la cicatrisation. Concrètement, ils proposent le programme suivant : faire dix minutes d'échauffement, suivies d'une demi-heure de pédalage sur un vélo fixe, suivies d'un quart d'heure de marche, suivies pour terminer d'un quart d'heure de musculation. Au total, 70 minutes de sport répétées trois fois par semaine.

Avec ce programme, certains patient ont gagné dix jours sur une cicatrisation qui, en temps normal, leur aurait pris un mois et demi. La seule réserve est qu'il faut que l'emplacement de la plaie permette tout cela. Si vous montez sur un vélo avec le genou ouvert, vous aurez remporté le Tour de France avant d'avoir cicatrisé.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/