1 min de lecture Santé

Michel Cymes : un lien entre épilation et infections sexuelles ?

ÉDITO - Le journaliste évoque le lien supposé entre l'épilation et les infections sexuellement transmissibles.

CYMES_245300 Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes
>
Michel Cymes : un lien entre épilation et infections sexuelles ? Crédit Image : Romain Boé / SIPA / RTL | Crédit Média : RTLnet.fr | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

Autant vous le dire tout de suite : on n'a pas beaucoup de certitudes sur le sujet, mais on a quand même quelques éléments qui peuvent inciter les rois et les reines du rasoir à réfléchir. À nombre égal de partenaires et à fréquence égale de rapports sexuels, il semble que les adeptes de l'épilation présentent un risque plus élevé de contracter une maladie sexuellement transmissible. C'est ce que concluent plusieurs études, dont l'une (américaine et portant sur près de 8.000 personnes) évoque un risque trois fois et demi supérieur.

Reste qu'il n'est jamais facile d'interpréter des données qui concernent l'intimité des gens. D'abord on ne peut pas exclure que certaines personnes aient décidé de faire un sort à leur toison pubienne à la suite d'une infection. ce que l'on prend pour la cause de l'infection ne serait que la conséquence de l'infection. Ensuite, on ne peut pas exclure que les gens qui acceptent de dévoiler leurs pratiques épilatoires soient aussi les plus à l'aise pour parler de leurs petites maladies intimes.

Si nous avons des poils, ce n'est pas un hasard

Michel Cymes
Partager la citation

Tout cela incite en tout cas à rester prudent, même si d'autres éléments peuvent objectivement expliquer que la corrélation entre infection et épilation soit avérée. Lorsqu'on s'épile, on fait disparaître les poils mais on ne fait pas disparaître les follicules pileux (ces endroits où le poil prend naissance). Au contraire, ils se retrouvent à découvert et peuvent être irrités. Du coup, se développent des plaies microscopiques.

À lire aussi
Un homme en train de dormir (Illustration) santé
Par manque de sommeil, un Français sur quatre somnole dans la journée

Si vous ajoutez à cela le fait que les organes génitaux disposent d'un environnement "tropical", vous avez vite fait d'imaginer que l'on est en présence d'un milieu de culture idéal pour les bactéries. Par ailleurs, il n'est pas rare qu'on se blesse en se rasant : cela peut aussi entraîner des infections transmissibles.

N'oublions pas que la nature fait en général bien les choses. Si nous avons des poils, ce n'est pas un hasard. Ils sont censés protéger des frottements lors des rapports sexuels à un endroit où la peau est particulièrement sensible.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Maladie Sexualité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786910645
Michel Cymes : un lien entre épilation et infections sexuelles ?
Michel Cymes : un lien entre épilation et infections sexuelles ?
ÉDITO - Le journaliste évoque le lien supposé entre l'épilation et les infections sexuellement transmissibles.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-un-lien-entre-epilation-et-infections-sexuelles-7786910645
2017-01-25 11:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LKJ9Q9CmwjlGI3bsBKzCoQ/330v220-2/online/image/2016/0829/7784648254_michel-cymes.jpg