2 min de lecture Santé

Michel Cymes relativise les bienfaits de la chirurgie esthétique de l'intime

Chez l'homme et chez la femme, on assiste a une explosion du recours à une pratique de chirurgie esthétique intervenant au niveau du vagin, du pénis, et des testicules. Pour Michel Cymes, il faut bien identifier les motivations avant d'avoir recours au bistouri.

CYMES_245300 Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes relativise les bienfaits de la chirurgie esthétique de l'intime Crédit Image : iStock | Crédit Média : RTLNet | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

On sait que la chirurgie esthétique, qui concerne plutôt les femmes que les hommes, leur a permis entre autres choses de retrouver leurs seins de jeune fille, de dérider leur visage et parfois même de raffermir leurs fesses.

Voilà maintenant qu'elle s'attaque à ce qu'on appelle la région génitale. C'est ce qu'ont pu constater les spécialistes à l'occasion de la première Journée mondiale de la médecine et de la chirurgie esthétique, qui s'est tenue il y a quelques semaines. Citons un seul chiffre : plus 30% en cinq ans. Le phénomène est mondial, et il n'y a aucune raison qu'il n'épargne la France.

Je vous parle là notamment de la nymphoplastie. Ce mot savant désigne la réduction des petites lèvres. C'est la demande la plus répandue. Mais il y a aussi l'hyménoplastie, qui permet de retrouver une forme de virginité. Dans ce cas, les patientes sont souvent issues de milieux traditionalistes. Elles veulent effacer toute trace de rapport sexuel.

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

D'autres veulent changer la couleur des lèvres ou du vagin, parce qu'elles le trouvent trop sombre et ne jurent que par le rose. Vous le voyez, les motivations sont plurielles.

Jeunisme et porno

Comment expliquer cette mode de la chirurgie de l'intime ? Outre l'aspect religieux évoqué au-dessus, il y a deux responsables : le jeunisme et le porno. On vit dans une société qui nie en permanence l'usure du temps. Il faut être jeune, beau et performant à tout âge, à tout moment et en toutes circonstances.

C'est le message véhiculé par la publicité, pour dire les choses de manière lapidaire. Le jeunisme est une valeur, et l'essentiel de notre consommation tourne autour d'elle. Quant à l'industrie pornographique, elle fait elle aussi des ravages dans les têtes.

Demandez aux chirurgiens : ils vous diront qu'il n'est pas rare de voir débarquer dans leur cabinet une patiente qui leur tend une photo d'une star du X, avec tous les détails que vous imaginez, et qui leur dit : "Voilà, je veux la même chose !"

Figurez-vous que les hommes suivent le mouvement. Agrandissement ou élargissement du pénis, prothèse de testicules : eux aussi sont prêts à débourser plusieurs milliers d'euros pour que le passage au vestiaire ou sous la douche du club de sport ne soit plus une épreuve.

L'opération ne règle pas le malaise

Mais ce qu'on observe, c'est que les patients sont de plus en plus jeunes. Avant, ils se manifestaient autour de la quarantaine. Aujourd'hui, on veut se faire opérer dès 20 ans. Alors moi je vous dis pourquoi pas ? Si cela peut leur faire du bien physiquement, et surtout psychologiquement.

Mais il ne faut pas trop se mentir, non plus. Quand on est mal à l'aise avec sa propre image ou sa sexualité, on ne règle pas forcément les choses par la magie d'une opération. Il est donc indispensable de bien s'interroger sur ses motivations et de bien les identifier avant d'avoir recours au bistouri.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Femmes Chirurgie esthétique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791886332
Michel Cymes relativise les bienfaits de la chirurgie esthétique de l'intime
Michel Cymes relativise les bienfaits de la chirurgie esthétique de l'intime
Chez l'homme et chez la femme, on assiste a une explosion du recours à une pratique de chirurgie esthétique intervenant au niveau du vagin, du pénis, et des testicules. Pour Michel Cymes, il faut bien identifier les motivations avant d'avoir recours au bistouri.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-relativise-les-bienfaits-de-la-chirurgie-esthetique-de-l-intime-7791886332
2018-01-18 09:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/4qZz5weBhZr4r5C-cieB9w/330v220-2/online/image/2018/0118/7791887771_des-chirurgiens-image-d-illustration.jpg