2 min de lecture Santé

Michel Cymes : "Quelques clés pour éviter les acouphènes"

ÉDITO - Les acouphènes sont des bruits "parasites" qu'une personne entend sans que ceux-ci existent réellement.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes : "Quelques clés pour éviter les acouphènes" Crédit Image : Romain Boé / SIPA / RTL | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

Quelqu'un vous siffle dans les oreilles ? Vous entendez un bourdonnement qui ne s'arrête jamais ? Vous avez l'impression qu'une cocotte-minute ou une tondeuse à gazon a élu domicile dans votre crâne ? Et pourtant vous êtes seul, personne ne produit le moindre son autour de vous. Pas de doute, vous avez des acouphènes. Près de 4 millions de personnes souffrent de ces bruits parasites qui vous pourrissent l'existence. Les acouphènes ne se reposent jamais : ils peuvent survenir le jour comme la nuit.

Pour faire très simple, ils viennent d'un dérèglement de la transmission du son au cerveau. Parfois le problème résulte d'un simple bouchon de cérumen ou d'une infection de l'oreille. Il peut aussi venir d'une hypertension artérielle, de votre cholestérol, d'une consommation d'alcool excessive, du surmenage ou du stress. Parfois, cela survient au lendemain d'un concert où on a dansé un peu trop près des haut-parleurs : là, c'est l'oreille interne qui est touchée, et le cerveau va grossièrement se mettre à faire son petit bruit tout seul.

Que faire en cas d'acouphène persistant ? Il faut d'abord consulter pour essayer d'en déterminer l'origine. Cela débouche parfois sur un traitement. Mais avec les acouphènes, le médicament ne gagne pas toujours la partie. Souvent la solution consiste à apprendre à s'habituer au bruit via une thérapie cognitive. L'enjeu est d'améliorer la qualité de vie et d'éviter que ces bruits parasites plongent le patient dans l'anxiété, voire la dépression.

Avec les acouphènes, le médicament ne gagne pas toujours la partie

Michel Cymes
Partager la citation

Si les acouphènes ne surviennent que de temps à autre, allongez-vous dans le noir et au calme. Vous pouvez aussi essayer de couvrir le bruit qui vous tourmente en écoutant une musique relaxante. Cela dit, beaucoup de choses dépendent aussi de votre mode de vie. Si vous travaillez dans un environnement bruyant ou si vous êtes un habitué des concerts de rock, protégez-vous en vous mettant des bouchons dans les oreilles.

À lire aussi
Olivier Véran, le 27 septembre 2020 coronavirus
Covid-19 : "Ce n'est pas dans les transports que l'on se contamine le plus", déclare Véran

On peut aussi diminuer l'intensité des acouphènes (voire les éviter) en limitant sa consommation d'excitants (alcools, sodas, café), en gérant son niveau de stress et en faisant un peu de sport. Quand on se dépense, on réduit son niveau de stress, on s'expose moins à l'hypertension.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Bruit
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants