1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : "Que faire si votre enfant revient du sport avec une dent cassée ?"
2 min de lecture

Michel Cymes : "Que faire si votre enfant revient du sport avec une dent cassée ?"

ÉDITO - Il convient d'adopter la bonne attitude quand on est confronté au problème, prévient le médecin.

Michel Cymes : "Que faire si votre enfant revient du sport avec une dent cassée ?"
02:20
Michel Cymes : "Que faire si votre enfant revient du sport avec une dent cassée ?"
02:23
Michel Cymes & Loïc Farge

Le sport est excellent pour le développement physique et psychique. Le problème, c'est que parfois cela peut mal tourner. Que votre enfant joue au football, au rugby ou au handball, qu'il fasse du judo ou du patin à glace, il n'est pas à l'abri d'une chute ou d'un mauvais coup dans les dents. Ce genre d'accident est plus fréquent qu'on ne l'imagine. Chaque année en France, plusieurs milliers d'enfants se blessent ainsi en faisant du sport. Il convient d'adopter la bonne attitude quand on est confronté au problème.

Si l'enfant revient à la maison avec sa dent dans la main, c'est qu'elle a été expulsée. L'idéal est de la remettre vite fait à sa place. Faites-le vous-même. Plus une dent reste à l'air libre, moins la réimplantation est facile. Si la dent refuse de tenir en place, immergez-la dans de la salive ou dans du lait. Ce sont de bons milieux de conservation pour les dents. Ruez-vous ensuite chez le dentiste.

Il faut tout faire pour préserver une racine dentaire le plus longtemps possible

Michel Cymes

Si la dent n'a pas été expulsée, allez quand même chez le dentiste. Que la dent soit cassée ou non, il y a traumatisme, et donc urgence. Plus la prise en charge est rapide, plus on limite les dégâts. Ne commettez surtout pas l'erreur de vous dire que la dent touchée est une dent de lait, qu'elle finira bien par tomber un jour pour être remplacée par une dent flambant neuve. Vous avez besoin de l'avis d'un spécialiste.

Une fois la dent soignée, votre enfant n'aura sans doute plus mal. Cela ne veut pas dire qu'il ne faille pas se méfier. Chaque année jusqu'à la puberté au moins, il faudra procéder à un contrôle de l'évolution des racines de la dent ou des dents touchées. C'est le meilleur moyen de contrer les complications, si complications il doit y avoir. Parmi celles-ci, il y a la destruction de la racine dentaire. Il faut tout faire pour préserver une racine le plus longtemps possible.

À lire aussi

La solution préconisée par la Fédération française d'orthodontie, c'est le protège-dents. Elle recommande même le port d'un protège-dents en haut et en bas. Cela permet d'amortir les chocs, ça protège les lèvres et les gencives.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/