2 min de lecture Santé

Michel Cymes nous explique pourquoi on a la chair de poule

Le médecin Michel Cymes nous explique que le redressement des poils, qui survient notamment lorsque nous avons froid ou que nous sommes en situation de stress, est un héritage de nos ancêtres plus poilus.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes
>
Michel Cymes nous explique pourquoi on a la chair de poule Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : RTLNet | Date :
La page de l'émission
Michel Cymes
Michel Cymes et Loïc Farge

L'expression "chair de poule" a été inventée par le corps médical au XVIIe siècle, en référence bien sûr à la peau de la volaille une fois qu'elle a été déplumée. 

La chair de poule, tout le monde y a droit. Surtout quand il fait un tantinet frisquet. Ce phénomène s'explique aussi bien sur le plan physiologique qu'ancestral. Quand nous avons froid, l'organisme réagit.

Pour cela, il a à sa disposition quelque 200.000 récepteurs spécialisés dans la détection de la température (les corpuscules de Krause). Quand ils détectent un changement de température, ils alertent le cerveau.

À lire aussi
Les préservatifs permettent de se protéger des IST (image d'illustration) santé
Les infections sexuellement transmissibles en forte hausse en France

Les neurones se mettent en branle, ils envoient un ordre de contraction aux muscles situés sous la peau. Ces muscles minuscules sont dits "arrecteurs" ou "horripilateurs".

Quand il y a contraction, le poil se redresse. Ce faisant il tire un peu sur la peau, ce qui fait apparaître une petite bosse. Vous comptez autant de bosses que vous avez de poils, et vous vous retrouvez avec la chair de poule.

Une défense efficace pour nos ancêtres

Mais si on remonte loin dans le temps, on remarque que les ancêtres de nos ancêtres étaient beaucoup plus poilus que nous ne le sommes. Il faut dire qu'ils n'avaient pas de rasoir, ni de radiateur électrique, ni de chaudière à gaz. Comme ils vivaient dehors, il leur fallait bien se protéger du froid.

Que se passait-il une fois le froid venu ? Tous leurs poils se dressaient. Comme ils en avaient beaucoup, ils arrivaient à emprisonner une sorte de couche d'air près de la peau. La chaleur de l'organisme, due notamment à la contraction des tout petits muscles cités ci-dessus, réchauffait cette couche d'air qui, du coup, avait une fonction isolante.

Mais la chair de poule n'est pas qu'une spécialité hivernale. Elle se manifeste aussi en cas de stress. Le mécanisme, là encore, est le même. Du temps de l'homme des cavernes, les querelles de voisinage existaient déjà.

Il y avait aussi les prédateurs qu'il fallait éloigner. Quand vous vous retrouviez nez-à-nez avec un cougar, c'était plus risqué et moins drôle qu'aujourd'hui. En cas de mauvaise rencontre, il pouvait y avoir du stress. Donc chair de poule, donc poils qui se hérissent pour paraître plus impressionnant et faire fuir le méchant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Société Froid
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792024199
Michel Cymes nous explique pourquoi on a la chair de poule
Michel Cymes nous explique pourquoi on a la chair de poule
Le médecin Michel Cymes nous explique que le redressement des poils, qui survient notamment lorsque nous avons froid ou que nous sommes en situation de stress, est un héritage de nos ancêtres plus poilus.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-nous-explique-pourquoi-on-a-la-chair-de-poule-7792024199
2018-01-29 10:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/lUSXBCmEPxKbNq_VyKFryQ/330v220-2/online/image/2017/1017/7790562043_michel-cymes.jpg