2 min de lecture Médecine

Michel Cymes met en garde contre ces plantes qui se marient mal avec les médicaments

La phytothérapie (ou l'art de se soigner par les plantes) est très prisée. Sauf que certaines tisanes ou gélules peuvent influer sur l'efficacité des médicaments que vous a prescrits votre médecin traitant.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes
>
Michel Cymes met en garde contre ces plantes qui se marient mal avec les médicaments Crédit Image : LOIC VENANCE | Crédit Média : RTLnet | Durée : | Date :
La page de l'émission
Michel Cymes
Michel Cymes et Loïc Farge

Je vous ai mis récemment en garde sur les interactions médicamenteuses. J'ai eu tellement de retours positifs que je me suis intéressé à d'autres interactions : celles entre les médicaments et les plantes.

La phytothérapie concerne près d'une personne sur deux. On aime y avoir recours en complément des traitements classiques. Sauf qu'on ignore souvent que les tisanes, les gélules ou les huiles essentielles peuvent influer sur l'efficacité des médicaments que vous a prescrits votre médecin traitant. Lequel, bien sûr, n'était pas au courant que vous faisiez également dans la phyto, dont tout le monde pense qu'elle est inoffensive, vu que les produits sont en vente libre un peu partout.

L'influence des plantes sur le médicament se manifeste de deux manières. Soit la plante bousille un peu le médicament : elle le dégrade, et du coup il n'agit plus. Soit, au contraire, elle ralentit l'élimination du médicament : sans que vous ne vous en rendiez compte, le substances s'accumulent dans votre organisme.

À lire aussi
Agnès Buzyn était invitée sur RTL mercredi 19 septembre santé
Fin du numerus clausus : "Il fallait oser passer le cap", justifie Agnès Buzyn sur RTL

Sauge, millepertuis, mélisse...

On a quelques noms des coupables en stock. Prenez la sauge. Elle a la bonne réputation pour faciliter la digestion et combattre les bouffées de chaleur à la ménopause. Sauf que si parallèlement vous prenez des corticoïdes ou vous êtes traité pour un cancer du sein, il va y avoir un problème. La sauge ralentit l'élimination des médicaments.

Autre petite plante fourbe : le millepertuis. Vous la retrouvez sur la table de chevet des dépressifs légers. On l'utilise aussi comme anti-inflammatoire. Le problème c'est que quand le millepertuis croise la molécule d'un médicament, c'est souvent la pagaille. Si vous l'associez à un antidépresseur, l'effet est majoré. S'il croise des antirétroviraux, un contraceptif oral ou certains antibiotiques, il les réduit à néant ou presque.

Vous avez aussi la mélisse, qui soigne les infections cutanées mais fait plutôt mauvais ménage avec les sédatifs et les traitements de la thyroïde.

Gare au pamplemousse !

Les amateurs de phytothérapie sont donc invités à se renseigner avant de se gaver de plantes. Je reconnais que ce n'est pas toujours facile, pour la simple et bonne raison que s'il existe une abondante littérature sur les médications naturelles, les chapitres consacrés aux interactions sont souvent assez succincts, pour ne pas dire inexistants.

Méfiez-vous aussi du pamplemousse. Si vous aimez ce fruit et que vous en mangez régulièrement, dites-le toujours à votre médecin quand il vous fait une ordonnance. Car le pamplemousse a ceci de particulier qu'ils s'entend particulièrement mal avec certains médicaments, notamment les antalgiques, les antibiotiques ou ceux contre le cholestérol. Ce serait bien la première fois qu'un fruit vous ferait du mal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médecine Plantes Médicaments
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793745195
Michel Cymes met en garde contre ces plantes qui se marient mal avec les médicaments
Michel Cymes met en garde contre ces plantes qui se marient mal avec les médicaments
La phytothérapie (ou l'art de se soigner par les plantes) est très prisée. Sauf que certaines tisanes ou gélules peuvent influer sur l'efficacité des médicaments que vous a prescrits votre médecin traitant.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-met-en-garde-contre-ces-plantes-qui-se-marient-mal-avec-les-medicaments-7793745195
2018-06-14 11:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/A1iZF7qECqfmULB__3JvCg/330v220-2/online/image/2018/0131/7792066475_des-medicaments-illustration.jpg