1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : "Le trop-plein de bonbons rend moche"
1 min de lecture

Michel Cymes : "Le trop-plein de bonbons rend moche"

ÉDITO - Outre un risque de diabète, une consommation déraisonnable de friandises nuit à l'éclat de la peau.

Michel Cymes : "Le trop-plein de bonbons rend moche"
02:17
Michel Cymes : "Le trop-plein de bonbons rend moche"
02:20
Michel Cymes & Loïc Farge

Vous connaissez les paroles de la chanson Les bonbons de Jacques Brel : "Je vous ai apporté des bonbons, parce que les fleurs c'est périssable, puis les bonbons c'est tellement bon, bien que les fleurs soient plus présentables". Musicalement c'est réussi. Mais sur le plan sanitaire, c'est une catastrophe. En France, on consomme en moyenne 3,5 kilos de bonbons par an et par habitant. C'est moins que nos voisins allemands (5 kilos), ou les Danois et les Suédois qui en ingurgitent deux fois plus que nous. Mais nous sommes bien partis pour les rattraper : depuis 2010, la consommation a augmenté de 25% dans notre pays.

Voyons l'effet d'une consommation déraisonnable de bonbons sur notre santé. Qui dit bonbon dit acidité. Le tube digestif n'aime pas vraiment ça. Concrètement : si vous avez des aigreurs, un reflux gastrique, voire des ballonnements ou des diarrhées, commencez par arrêter les bonbons.

Ensuite, qui dit bonbon dit sucre. Qui dit sucre dit risque de diabète. C'est une raison supplémentaire d'y aller mollo, d'autant que les bonbons ça rend moche. Un trop-plein de bonbons, et donc de sucre, agit sur les vaisseaux sanguins et les protéines qui constituent la peau. Celle-ci perd en élasticité et s'abîme. Une peau sans éclat n'a jamais embellit qui que ce soit.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/