1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : "L'hyperthyroïdie touche plus souvent les femmes que les hommes"
1 min de lecture

Michel Cymes : "L'hyperthyroïdie touche plus souvent les femmes que les hommes"

ÉDITO - Après l'hypothyroïdie, le médecin se penche sur les symptômes et la manière de soigner l'autre mal qui affecte la glande thyroïde.

Michel Cymes : "L'hyperthyroïdie touche plus souvent les femmes que les hommes"
02:14
Michel Cymes : "L'hyperthyroïdie touche plus souvent les femmes que les hommes"
02:14
Michel Cymes & Loïc Farge

Avec l'hypothyroïdie, l'organisme fonctionne au ralenti. Avec l'hyperthyroïdie, c'est le contraire : vous êtes en sur-régime, insupportable, irritable. Le cœur bat plus vite qu'il ne devrait, et surtout de manière irrégulière. Il peut aussi vous arriver d'avoir chaud. Vous transpirez tellement qu'on dirait que vous sortez d'un bain-marie. Et quand vous allez à la selle, vous ne faites pas le déplacement pour rien. Comme vous êtes survolté, vous dormez en pointillés. Conséquence : vous êtes sur les rotules. La seule bonne nouvelle dans tout ça, c'est que même si vous avez un gros appétit, vous perdez du poids. 

Quelques symptôme suffisent pour vous qualifiez d'hyperthyroïdien. Et inversement : vous pouvez avoir ces symptômes et ne pas souffrir du tout de ce mal. Comment le savoir ? C'est très simple. En cas de doute ou de suspicion, une seule adresse : votre médecin traitant.

Risques de problèmes cardiaques et oculaires

Trois fois sur quatre, l'hyperthyroïdie est due à la maladie de Basedow, du nom d'un médecin allemand qui fut le premier à pointer que la thyroïde pouvait s'emballer. Cette maladie touche plus souvent les femmes que les hommes, plutôt les quadras et les quinquas que les autres. Les personnes qui fument sont plus exposées.

Le traitement dépend de l'intensité de l'hyperthyroïdie. Quand la maladie est plus sérieuse, il faut passer par la prise d'hormones de synthèse, voire par l'ablation d'une partie ou de toute la glande thyroïdienne. Une chose est sûre : il faut se soigner. Si vous ne faites rien, vous risquez d'abord d'avoir des problèmes cardiaques, ensuite d'avoir des lésions oculaires.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/