1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes évoque les pièges à éviter avant un festin
1 min de lecture

Michel Cymes évoque les pièges à éviter avant un festin

REPLAY - Le médecin porte secours à tous ceux qui s'apprêtent à faire un bon dîner.

Dans un restaurant parisien (Illustration)
Dans un restaurant parisien (Illustration)
Crédit : AFP / archives, Fred Dufour
Michel Cymes évoque les pièges à éviter avant un festin
02:34
Michel Cymes évoque les pièges à éviter avant un festin
02:36
Michel Cymes & Loïc Farge

Cela nous arrive à tous un jour ou l'autre de savoir que, le soir même, on va s'en mettre plein la lampe. Parce qu'on est invité chez belle-maman et qu'on sait qu'elle cuisine bien, parce qu'on a décidé de casser la tirelire pour s’offrir un méga-bon restaurant, parce qu'on est invité à un mariage ou un baptême. Bref, on sait qu'on va abuser, on sait que ça va être la soirée de tous les excès, on sait qu'on va le regretter, mais on le fait quand même parce que c'est plus fort que nous.

En préambule à ce festival de graisses, d'alcools et de sucres, la première erreur à ne pas faire c'est de se dire : "OK, en prévision de cette délicieuse épreuve, je vais préparer mon corps de rêve en sautant le déjeuner". Le jeûne, c'est la fausse bonne idée par excellence. Tout ce qui risque d'arriver, c'est que vous allez vous jeter sur la nourriture le moment venu et que vous n'allez faire qu'aggraver votre cas, surtout si, comme prévu, belle-maman a cuisiné comme une déesse.

Pas de digestif !

Les jours qui précèdent, vous pouvez vous imposer un régime sans graisses et sans sucres. Ensuite, une fois à table, même si les agapes promettent comme prévu d'être pantagruéliques, imposez-vous de manger lentement. Plus vous prenez votre temps, plus la sensation de satiété s'installera, et cela augmentera vos chances de ne pas reprendre du gigot.

Enfin, méfiez-vous des faux amis. Parmi eux, le digestif. Dans toutes les maisons qui se respectent, lors des grandes occasions, on vous le propose. Cela s'appelle digestif, mais ça sert à tout sauf à digérer. Si votre intestin est mis à l'épreuve par le repas que vous venez de faire, cela ne fera qu'accentuer vos petits soucis gastriques.

À lire aussi

Pour le lendemain, l'idéal est la soupe de légumes, pauvre en calories mais riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Si vous voulez faire des folies, pas de problème, voici la carte : bouillon, tisane, compote, fromage blanc et eau à gogo.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/