1 min de lecture Santé

Michel Cymes évoque les dangers du soleil sur la peau

REPLAY - Notre ami le soleil peut aussi être notre meilleur ennemi. Un auto-examen de notre peau est donc fortement conseillé.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes évoque les dangers du soleil sur la peau Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

On aime le soleil parce qu'il nous réchauffe, parce qu'il nous gave de vitamine D, parce qu'il nous donne bonne mine et nous redonne le moral. Mais le soleil est aussi l'un de nos pires ennemis. Si on n'y prend garde, il a vite fait de bousiller notre peau qui, sous la caresse des ultraviolets, vieillit plus rapidement qu'elle le devrait. En trente ans, le nombre de cancers de la peau a triplé.

Certains sont plus exposés que d'autres. En tête de gondole, on retrouve forcément ceux qui passent des heures à lézarder sur les plages sous un soleil de plomb. Mais le risque est aussi accru pour tous ceux qui ont pris l'habitude de jardiner, de pêcher, de jouer à la pétanque ou de faire du sport sous le cagnard.

Après, d'autres critères entrent en jeu. Il existe des peaux à risque accru. Plus la peau est claire et a du mal à bronzer, moins elle est à l'abri. Plus la peau est constellée de grains de beauté, plus il faut la surveiller. Vous pouvez vous livrer à un auto-examen. Si une tache apparaît ou qu'un grain de beauté changé d'aspect, filez chez le dermatologue.

Votre ombre plus petite que vous, danger !

Pour vous protéger, vous pouvez utiliser des crèmes solaires, même si vous êtes déjà bronzé (le bronzage ne filtre qu'une partie des ultraviolets). Équipez-vous aussi de casquettes, de chapeaux et lunettes. Et n'oubliez pas, lorsque vous vous habillez, que les vêtements sombres et les mailles épaisses protègent mieux que les vêtements clairs et les mailles fines.

À lire aussi
Un masque en tissu, lavable et réutilisable. santé
Coronavirus : faut-il rendre le port du masque obligatoire dans les espaces clos ?

Il faut rappeler qu'il faut éviter de s'exposer au soleil aux heures les plus chaudes de la journée. Voici un petit truc très simple pour savoir si c'est le bon moment ou pas pour batifoler à l'extérieur : regardez votre ombre. Si elle est plus petite que vous, c'est que les ultraviolets tombent comme à Gravelotte. Dans ce cas, courez vous mettre à l'abri.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Cancer Corps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants