1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes évoque l'envie fréquente d'uriner la nuit
2 min de lecture

Michel Cymes évoque l'envie fréquente d'uriner la nuit

ÉDITO - Le médecin s'adresse à tous ceux et toutes celles qui se lèvent la nuit pour aller au petit coin.

Michel Cymes évoque l'envie fréquente d'uriner la nuit
02:24
Michel Cymes évoque l'envie fréquente d'uriner la nuit
02:26
Michel Cymes & Loïc Farge

Si vous vous levez une fois par mois pour aller uriner, ça passe. Mais beaucoup de personnes ressentent le besoin d'y aller trois, quatre, voire cinq fois au cours d'une même nuit, et elles ne font pas de façon somnambule. Ce genre d'envie pressante vous oblige à vous lever, à marcher, à allumer la lumière que vous prenez de face. Au terme de votre petite escapade, vous êtes bel et bien réveillé. Et il n'est pas forcément facile de vous rendormir. Résultat : des nuits gâchées, un sommeil de mauvaise qualité et des journées polluées par une fatigue qui donne l'impression d'être à coté de ses pompes.

D'où vient ce besoin ? Chez les hommes, c'est en général dû à une hypertrophie bénigne de la prostate. Parce que cette petite glande aime jouer : elle évolue au cours de la vie, son poids augmente jusqu'à la puberté (où il se stabilise), et passé la quarantaine elle se remet à grossir. Au soir d'une vie, elle peut faire sept fois sa taille initiale. Il y a des conséquences : l'urètre est comprimée, la vessie subit une pression, elle ne se vide donc jamais complètement, d'où le besoin de retourner au petit coin plus souvent.

Ne prenez pas mal le toucher rectal

Chez les femmes, même topo : l'âge et les accouchements aidant, le périnée s'affaiblit. Du coup, on contrôle moins la situation. On parle là de vessie hyperactive. Que faire ? En parler à un urologue. On propose souvent aux femmes d'opter pour une rééducation du périnée. cela n'empêche pas non plus d'avoir recours à des médicaments, dont l'action consiste à favoriser le relâchement de la vessie. Le traitement permet d'éviter qu'elle se contracte sans raison. L'idée est de la conduire à se remplir complètement avant de déclencher une petite vidange.

Il est conseillé aux hommes d'être attentifs à leur prostate. L'hypertrophie peut déboucher sur des infections urinaires, des calculs ou des problèmes rénaux. Si, histoire de prendre des nouvelles de votre prostate, votre médecin vous propose un toucher rectal, ne le prenez pas mal : il fait juste son travail. Et c'est pour votre bien.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/