1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : "Contre le diabète, misez sur la natation, le vélo et la marche"
2 min de lecture

Michel Cymes : "Contre le diabète, misez sur la natation, le vélo et la marche"

L'association sport et maladie chronique ne fait pas forcément bon ménage. Le médecin vous dit quelle activité pratiquer si vous souffrez du diabète ou d'un cancer.

Michel Cymes
Michel Cymes
Crédit : Romain Boé / SIPA / RTL
Michel Cymes : "Contre le diabète, misez sur la natation, le vélo et la marche"
00:02:28
Michel Cymes : "Contre le diabète, misez sur la natation, le vélo et la marche"
00:02:23
Michel Cymes & Loïc Farge

Une maladie chronique est une infection de longue durée qui évolue dans le temps, et qui en général le fait lentement. Le diabète, le cancer, la polyarthrite, la sclérose en plaques, la maladie d'Alzheimer ou la maladie de Parkinson figurent parmi ces maladies chroniques.

L'Organisation mondiale de la santé évalue à 17 millions le nombre de personnes qui, chaque année, en meurent.

En France, quelque 15 millions de personnes sont concernées. Pour elles, comme pour les autres, il est essentiel de faire du sport. Mais attention, pas n'importe quel sport.

Quel type d'association sport-maladie peut-on faire ? Prenons le cas d'une personne suivie pour un cancer. Déjà il importe de savoir si elle est passée par la chirurgie ou pas : si c'est le cas, on évitera les efforts qui pourraient affecter la cicatrice.

Pour le cancer, les gymnastiques douces

À écouter aussi

Une femme opérée pour un cancer du sein ne va pas se remettre à jouer au tennis comme si de rien n'était, même si elle s'en sent le courage. De toute façon le tennis est un sport qui demande trop d'intensité. Les personnes qui relèvent d'un cancer, ou a fortiori celles qui se battent contre lui, ont surtout besoin de douceur, au moins au début.

D'une manière générale on peut leur conseiller les gymnastiques douces comme le yoga, le chi gong ou encore le tai-chi-chuan. Cet art martial chinois met l'accent sur la fluidité et la coordination des mouvements. Cela permet de développer une force qui repose sur la souplesse, et non pas sur le physique.

Diabétiques, pas d'effort violent !

Contre le diabète, il faut miser sur la natation, le vélo et la marche. Concernant cette dernière, il ne faut hésiter à accélérer le pas. D'une manière générale, les malades doivent éviter de se mettre dans le rouge. Si l'effort est trop violent, cela peut se traduire par une diminution brutale de votre taux de sucre dans le sang. Cela va entraîner des complications. Autant de variations dont le diabétique n'a pas besoin.

L'idéal est de pratiquer à un rythme d'une demi-heure par jour. Si c'est compliqué en termes d'organisation, prévoyez trois séances hebdomadaires d'une heure. Mais encore une fois, ne cherchez pas à battre des records. 

C'est une évidence dans le cas du cancer. Ceux qui ont maille à partir avec le diabète, eux, pourront pousser un peu sans dépasser les 130 pulsations par minute pendant l'effort.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/