2 min de lecture Sécurité routière

Michel Cymes : "Conducteurs de deux-roues, mettez des gants !"

ÉDITO - Le port des gants homologués en moto et scooter sera obligatoire à compter du 20 novembre. Le journaliste salue une mesure de santé publique.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes : "Conducteurs de deux-roues, mettez des gants !" Crédit Image : Romain Boé / SIPA / RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

La bonne idée, c'est d'avoir imposé cette nouvelle réglementation au mois de novembre, quand la météo est en général bien dégradée et que la plupart des motards mettent déjà des gants pour se protéger de la morsure du froid. Au moins ils auront le temps de s'habituer à l'idée. Il faudra ensuite conserver cette bonne habitude lorsque les beaux jours seront de retour. D'ailleurs tous les hôpitaux de France vous le diront : avec le printemps, on voit arriver tout un tas de mains blessées à cause des deux-roues, mais aussi des tondeuses, des tronçonneuses et de toute la caisse à outils.

Se protéger est essentiel parce qu'une chute en deux-roues, même si elle n'est pas spectaculaire, même si on roule doucement, se solde systématiquement par des blessures aux mains. Cela se comprend : quand on tombe, le premier réflexe est d'amortir le choc en mettant les mains en avant. Résultat : des brûlures qui peuvent être particulièrement douloureuses et des risques d'infection souvent provoquées par les petits cailloux qui jonchent le bitume.

Si vous ne mettez pas de gants, la police n'en prendra pas non plus pour vous coller une amende

Michel Cymes
Partager la citation

Cela peut même aller jusqu'à la paralysie. Il faut se mettre dans le crâne que les mains sont particulièrement vulnérables. Si elles ne sont pas protégées, une chute a vite fait de se solder par l'arrachement des muscles et des tendons. Dès lors, les mouvements deviennent impossibles. Pour en sortir, c'est particulièrement compliqué. La main est un organe à part entière. Complexe, elle présente une surface réduite. Mais on y trouve tout ce qui permet la magie d'un mouvement : des nerfs, des os, des vaisseaux, et bien sûr des muscles et des tendons. Un accident laisse toujours des traces.

Applaudissons donc cette mesure des deux maison (et sans gants). On vous recommande des gants protecteurs, pas des pelures d'oignon. Il faut qu'ils soient certifiés CE. Dans la plupart des cas, les mains ressortent intactes. Et histoire de convaincre les ultimes réfractaires, voici le montant de la facture pour les "sans gants" : 45 euros d'amende, 45 euros supplémentaires s'il y a un passager, un point de moins sur le permis. Sachez-le : si vous ne mettez pas de gants, la police n'en prendra pas non plus pour vous coller une amende.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Deux roues Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants