2 min de lecture Environnement

Michel Cymes : "Comment vous protéger contre la pollution dans votre voiture"

Vous pensez que votre santé n'est pas en danger au volant de votre automobile ? Le médecin Michel Cymes nous livre quelques conseils pour éviter l'asphyxie.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes : "Comment vous protéger contre la pollution dans votre voiture" Crédit Image : AFP / Valéry Hache | Crédit Média : RTLnet | Durée : | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

On a tendance à se croire à l'abri quand on est calé devant son volant, vitres fermées. Mais on se trompe. S'il est un endroit où la pollution s'installe avec autant de discrétion que d'efficacité, c'est bien la voiture.

Par définition elle passe son temps (et vous avec) à l'intérieur, au milieu des gaz d'échappement que produisent les autres voitures. Et comme les prises d'air des systèmes d'aération sont assez près du sol, tout se goupille parfaitement pour que vous récupériez tous les polluants que crachent les pots d'échappement des autres véhicules.

C'est comme ça que les particules fines finissent dans vos poumons. J'en profite pour rappeler qu'elles sont classées cancérogènes par le Centre international de recherche sur le cancer.

Aérez votre auto, mais pas n'importe quand

Comment éviter l'asphyxie ? J'assume totalement d'enlever ma blouse blanche de médecin pour mettre ma blouse bleue de garagiste. Première chose : l'entretien. Il faut changer le filtre à air de votre voiture tous les ans, voire deux fois par an si vous roulez régulièrement en ville.

À lire aussi
carburants
Automobile : le GPL, économique et écologique, voit son succès exploser

Et tant qu'à faire, équipez-vous avec du matériel de qualité. Sur le sujet, je m'en remets aux conseils des spécialistes. Utilisez des filtres à charbon actif : il parait que c'est ce qu'il y a de plus efficace pour retenir les particules fines.

Si vous réglez la ventilation au niveau le plus faible, le filtre d'habitacle est plus efficace

Michel Cymes
Partager la citation

Il faut aussi aérer sa voiture, mais pas n'importe quand. Faites-le quand elle est à l'arrêt, à un endroit où il n'y a pas de trafic. Il suffit juste de laisser les fenêtres ouvertes pendant quelques minutes.

On a souvent tendance à procéder à l'aération de la voiture quand on roule. On a l'impression qu'avec le déplacement d'air lié à la vitesse, le ménage est mieux fait. C'est faux. Si on se débarrasse de l'air pollué qui est à l'intérieur du véhicule, on ne fait que le remplacer par l'air qui vient de l'extérieur et qui est tout aussi pollué.

Ayez le "réflexe tunnel"

Cela m'amène à vous rappeler qu'il faut aussi avoir le "réflexe tunnel". Dès que vous êtes dans un tunnel, même juste avant d'y entrer (après c'est trop tard), mettez la clim ou la ventilation en position "recyclage".

Même chose quand vous êtes dans un embouteillage et que vous avance au ralenti. C'est en effet à ce moment que l'habitacle de la voiture fait le plein de particules fines.

Quant à la ventilation, ne la mettez pas à fond. Au contraire, si vous la réglez au niveau le plus faible, le filtre d'habitacle est plus efficace. Il capte mieux poussières et particules. Ce n'est pas moi qui l'affirme. Ce sont les spécialistes d'Auto-Plus qui connaissent quand même leur sujet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Auto Pollution
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants