1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : "Comment vérifier que notre cerveau fonctionne bien ?"
2 min de lecture

Michel Cymes : "Comment vérifier que notre cerveau fonctionne bien ?"

ÉDITO - Une petite perte de mémoire, ça nous arrive à tous. Pas de panique, il existe un test tout simple.

Une IRM du cerveau (image d'illustration)
Une IRM du cerveau (image d'illustration)
Crédit : AFP
Michel Cymes : comment vérifier que notre cerveau fonctionne bien ?
02:21
Michel Cymes : "Comment vérifier que notre cerveau fonctionne bien ?"
02:24
Michel Cymes & Loïc Farge

Le test de Folstein permet de vérifier que votre cerveau est toujours en forme. Il est très utile, car il arrive, quand on atteint un certain âge, que l'on ait des trous de mémoire ou des troubles de l'attention. Immédiatement on va se dire : "Ah la la je vieillis, ça sent Alzheimer !". On a tendance à dramatiser, alors que la plupart du temps, quand la mémoire nous trahit, cela n'est pas dû à une maladie neurologique. D'où l'intérêt de ce test qui souvent permet de rassurer ceux qui le font, mais aussi, dans le cas contraire, de dépister la maladie d'Alzheimer.

Comment fonctionne-t-il ? On vous pose tout un tas de questions auxquelles vous devez tout simplement répondre. Exemples : en quelle année sommes-nous ? En quelle saison sommes-nous, quel mois, quel jour de la semaine ? Dans quelle ville sommes-nous, dans quel département, dans quel hôpital, à quel étage ?, etc. Ce type de questions permet de tester les capacités d'orientation dans le temps et dans l'espace.

Mandarine, tournevis, chapeau

Les questions sont simples, mais cela va crescendo. Pour bien interpréter les résultats, il faut tenir compte du niveau scolaire du patient. On va, par exemple, demander à la personne de compter à partir de 100, en retirant 7 à chaque fois (93, 86, 79, etc.). On va encore lui demander de retenir trois mots n'ayant rien à voir les uns avec les autres (mandarine, tournevis, chapeau), puis passer à autre chose, et ensuite lui demander de ses rappeler des trois mots.

Il y a au total trente questions. Chaque bonne réponse rapporte un point. Si vous avez 30 points, c'est que ça roule du côté fonctionnement cognitif. Si vous avez moins de 24 points, vous allez devoir faire l'objet de tests supplémentaires. Cela dit, l'interprétation des résultats se fait aussi en fonction de l'âge et du niveau intellectuel du patient.

À lire aussi

Où passer ce test ? Il existe dans toute la France des centres mémoire. Mais auparavant, parlez-en à votre médecin traitant. C'est parfois lui qui s'en charge, à condition d'avoir été formé pour le faire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/