2 min de lecture Société

Michel Cymes alerte sur les effets secondaires des médicaments contre l'hypertension

Le choix d'un traitement à base de médicaments diurétiques pour lutter contre l'hypertension artérielle n'est pas sans conséquences : un taux de potassium trop bas ou trop haut, des troubles du rythme cardiaque ou une déshydratation.

Ça va Beaucoup Mieux
Michel Cymes alerte sur les effets secondaires des médicaments contre l'hypertension
Crédit Média : RTLNet Crédit Image : LOIC VENANCE
Voir la suite

Dans l'épisode précédent, je faisais allusion aux diurétiques qui sont souvent prescrits. Un diurétique, c'est un médicament qui fait aller au petit coin plus souvent que votre tour.

Quand vous en prenez, ça peut avoir une influence sur votre taux de potassium dans le sang. Vous pouvez en manquer - dans ce cas, on parle d'hypokaliémie -, mais vous pouvez aussi en avoir trop - on parle alors d'hyperkaliémie.

En cas d'hypokaliémie, vous allez être hyper-fatigué. Vous aurez des crampes, des troubles digestifs. Vous pouvez même avoir des perturbations du rythme cardiaque. Dans ce cas, vous vous rabattez sur des aliments riches en potassium (haricots blancs, lentilles, chou, bananes, pruneaux, amandes, dates, figues...).

En cas d'hyperkaliémie, vous ne serez pas en grande forme non plus. Vous pouvez ressentir des fourmillements, un engourdissement des doigts ou des orteils. Mais le plus gênant ce sont les troubles cardiaques : votre cœur ne bat pas normalement. Là, le pronostic vital peut être engagé et on file aux urgences.

Gare à la déshydratation...

Autre effet des diurétiques : la déshydratation. Il y a des signes qui ne trompent pas. Vous avez soif, vos lèvres sont sèches, vous êtes fatigués, à bout de force. Bien que vous preniez un diurétique, vos urines font peine à voir.

Là ce n'est pas compliqué : il faut donner à l'organisme ce qu'il réclame. Il faut donc boire de l'eau sucrée et des bouillons de légumes salés. Sinon les choses vont s'aggraver. Vous allez perdre une partie de l'élasticité de votre peau, avoir de la fièvre, des maux de tête et des vertiges, et finir par dire un peu n'importe quoi et vous comporter bizarrement.

En général, on sent venir tout cela. Mais il y a le cas particulier des personnes âgées. Avec elles, la déshydratation, quand elle ne fait que commencer, n'est pas forcément détectable. On peut passer à côté du problème. Il faut donc être attentif aux autres symptômes que sont la fatigue, la somnolence (si elle est inhabituelle) ou encore l'émergence d'un peu de fièvre.

... et à l'hyponatrémie

Sinon, le dernier risque est de faire de l'hyponatrémie. Votre taux de sodium dans le sang est alors trop bas. Quand cela arrive, ça ne passe pas inaperçu. C'est assez violent : nausée, vomissement, maux de tête, crampe, asthénie, trouble de la conscience, convulsions, et même dégoût de l'eau. Pourquoi ? Parce que vous avez trop d'eau dans les cellules. Et là il faut vite arrêter de vous hydrater.

Que faire face à l’accumulation de ces périls ? Au moindre effet indésirable, vous en parlez à votre médecin. Sinon la solution la plus efficace est de ne pas faire d'hypertension. Mais pour cela, je vous renvoie aux conseils habituels : fruits, légumes, alcool avec modération et sport sans modération. Tout ça c'est mieux qu'un médicament !

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés