1 min de lecture Justice

Meurtre d'Angélique : "La castration chimique n'est pas le remède miracle", dit une magistrate

INVITÉE RTL - Virginie Duval, présidente de l'Union syndicale des magistrats (USM) estime également qu'il n'est pas positif de rendre public le domicile des délinquants sexuels, rendant difficile leur réinsertion.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
Meurtre d'Angélique : "La castration chimique n'est pas le remède miracle", dit une magistrate Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : Agnès Bonfillon,Christophe Pacaud | Durée : | Date : La page de l'émission
Agnès Bonfillon
Agnès Bonfillon et Christophe Pacaud

Comment un homme qui a déjà été condamné pour viol sur mineur peut-il récidiver ? La société aurait-elle pu davantage protéger Angélique, 13 ans, tuée après avoir été violée dans le Nord ? S'il est difficile de jouer un rôle avant tout passage à l'acte, la justice peut en revanche lutter contre la récidive.

"Une fois que la personne a été condamnée, on peut notamment prononcer un suivi socio-judiciaire, qui peut comprendre des obligations de soins pour permettre à la personne de travailler sur ces questions", explique Virginie Duval, présidente de l'Union syndicale des magistrats (USM). 

Certains réclament la castration chimique pour les individus condamnés pour viol. "La castration chimique existe, mais ça ne peut pas être le remède miracle parce que c'est très particulier, et le passage à l'acte de ces personnes doit être évalué. On doit travailler avec ces personnes individuellement", souligne Virginie Duval. 

À lire aussi
L'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, en 2016 justice
Affaire Fillon : Marc Ladreit de Lacharrière condamné à 8 mois avec sursis

D'autres mettent en cause le fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles et violentes (FIJAISV). La magistrate précise que ce dernier sert aux enquêteurs, notamment à connaître l'adresse des individus y figurant. C'est notamment grâce au témoignage d'un enfant et à ce fichier que l'on a pu retrouver le meurtrier d'Angélique.

Face à un drame comme celui-ci, des voix s'élèvent pour le voisinage des personnes fichées soit mis au courant. "La prévention, la réinsertion passe aussi par le fait qu'elle a purgé sa peine, puisse essayer de mener une vie cadrée. Si on prévient tout le voisinage, évidemment personne n'aura envie et cette réinsertion, ce travail sur soi, sera totalement impossible", note Virginie Duval.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793223095
Meurtre d'Angélique : "La castration chimique n'est pas le remède miracle", dit une magistrate
Meurtre d'Angélique : "La castration chimique n'est pas le remède miracle", dit une magistrate
INVITÉE RTL - Virginie Duval, présidente de l'Union syndicale des magistrats (USM) estime également qu'il n'est pas positif de rendre public le domicile des délinquants sexuels, rendant difficile leur réinsertion.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/meurtre-d-angelique-la-castration-chimique-n-est-pas-le-remede-miracle-dit-une-magistrate-7793223095
2018-04-30 23:13:19
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TuAbJ4rGlZaEpUc0D6YSYA/330v220-2/online/image/2017/0618/7789015616_le-symbole-de-la-justice-illustration.jpg