2 min de lecture Morbihan

Les infos de 12h30 - Coronavirus : 32 cas suspects dont 2 cas avérés à Belle-Île-en-Mer

À Belle-Île-en-Mer, les médecins font état de 32 cas suspects dont 2 cas confirmés. Le maire de Palais, Frédéric Le Gars, a précisé que la situation était "sous contrôle".

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les journal de 12h30 du 28 mars 2020 Crédit Image : AFP / Archives, Marcel Mochet | Crédit Média : Anne Le Hénaff | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Bauby, le correspondant RTL, en plein reportage
Nicolas Bauby édité par Florise Vaubien

Le coronavirus poursuit inexorablement sa progression et a atteint des zones qui pouvaient se croire préserver grâce à leur situation géographique. À Belle-Île-en-Mer en Bretagne, un premier bilan fait état de 32 cas suspects dont deux confirmés.

"Deux cas sembleraient être avérés les autres sont en quatorzaine : la situation est pour le moment sous contrôle", a indiqué Frédéric Le Gars, maire de Palais. "On a la chance de bénéficier d'un hôpital structuré et organisé autour de la médecine de ville", a-t-il précisé. Dans ce centre hospitalier, une salle d'attente et une salle de consultation sont dédiées aux malades susceptibles d'avoir été contaminés par le coronavirus. Ils doivent remplir un questionnaire et subir un examen clinique. 

"Si les patients n'ont aucun signe de gravité, on les renvoie à leur domicile, on met en place une surveillance à J+3, J+6 et J+8, par l'hospitalisation à domicile. Des infirmières peuvent aussi se déplacer pour pouvoir les suivre les évaluer", explique le docteur Stéphane Pinard. "Elles peuvent également soit faire de la téléconsultation ou appeler régulièrement les patients pour prendre de leurs nouvelles", détaille-t-il.  

Le virus a-t-il débarqué avec l'arrivée massive des propriétaires de résidences secondaires ? Sur cette île au large de Quiberon, des dizaines de Parisiens et de Continentaux s'étaient installés au début du confinement provoquant la colère des habitants de l'île.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Joël Le Scouarnec au moment d'être amené dans sa cellule le 13 mars 2020 justice
Affaire Le Scouarnec : l'avocat pourrait viser "la nullité de procédure"

Opération "Résilience" - Alors que les hôpitaux du Grand-Est sont au bord du gouffre, une première évacuation par hélicoptère vers l'Allemagne a été effectuée ce samedi 28 mars dans le cadre de l'opération militaire "Résilience" destinée à venir en aide aux populations touchées par la pandémie de coronavirus.

InternationalUn pont aérien va être mis en place entre France et la Chine pour importer 600 millions de masques. Le premier avion cargo devrait décoller dimanche 29 mars pour équiper le personnel soignant qui manque cruellement de masques.

Coronavirus - Des élans de solidarité se manifestent alors que l'épidémie de coronavirus continue de se progager : des propriétaires et des agences immobilières proposent de prêter leurs appartements vides à des soignants

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Morbihan Coronavirus Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants