1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les grands sportifs qui ont adopté le régime sans gluten
5 min de lecture

Les grands sportifs qui ont adopté le régime sans gluten

EN IMAGES - Novak Djokovic, LeBron James ou Jo-Wilfried Tsonga, ces athlètes sont des adeptes, où l'ont été, du "gluten free".

Le cycliste Bradley Wiggins, un an avant son régime.
Le cycliste Bradley Wiggins, un an avant son régime.
Crédit : PHILIPPE HUGUEN : AFP
Le cycliste Bradley Wiggins, un an avant son régime.
Avec dix kilos en moins en 2012, entre autres après l'arrêt du gluten.
Jo-Wilfried Tsonga pendant une conférence en 2012.
À Roland-Garros, un an après avec le régime sans gluten.
LeBron James pendant un match des Cleveland.
Pendant son régime l'été 2014, il aurait perdu 10 kilos.
Andy Murray a essayé quelques mois le sans gluten en 2013, sans effets sur son poids.
Novak Djokovic en 2009 avant le gluten free.
Novak Djokovic, avec le même t-shirt et des kilos en moins.
Le cycliste Bradley Wiggins, un an avant son régime. Crédits : PHILIPPE HUGUEN : AFP
Avec dix kilos en moins en 2012, entre autres après l'arrêt du gluten. Crédits : JAVIER SORIANO : AFP
Jo-Wilfried Tsonga pendant une conférence en 2012. Crédits : KARIM JAAFAR : AFP
À Roland-Garros, un an après avec le régime sans gluten. Crédits : PATRICK KOVARIK : AFP
LeBron James pendant un match des Cleveland. Crédits : Chris Graythen : GETTY IMAGES NORTH AMERICA : AFP
Pendant son régime l'été 2014, il aurait perdu 10 kilos. Crédits : Instagram LeBron James
Andy Murray a essayé quelques mois le sans gluten en 2013, sans effets sur son poids. Crédits : Larry Marano : GETTY IMAGES NORTH AMERICA : AFP
Novak Djokovic en 2009 avant le gluten free. Crédits : CARL DE SOUZA / AFP
Novak Djokovic, avec le même t-shirt et des kilos en moins. Crédits : WANG ZHAO / AFP
1/1
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Peut-on devenir imbattable en sport en arrêtant le gluten ? Depuis quelques années, plusieurs athlètes ont dit ciao au blé, seigle, orge contenus dans la protéine gluten. Que ce soit du fait d'une intolérance ou un choix de régime, voici les sportifs de haut niveau qui l'ont adopté.

Novak Djokovic, tennis


Novak Djokovic, tennisTout commence en 2010, après sa grosse défaite contre Tsonga en demi-finale de l'Open d'Australie, Novak Djokovic est crevé sur le terrain, il explique qu’il a ressenti des vertiges et des gros coups de fatigue. Il serait coeliaque, c’est-à-dire intolérant au gluten. C’est là que le docteur Igor Cetojevic fait son entrée. Il aurait la solution miracle pour « Djoko » : un régime sans gluten. Consécration ultime un an après : le sportif devient numéro 1 mondial à l'ATP et l'apôtre-égerie du sans gluten avec Gerblé. Et dans la foulée, il sort un livre : Service gagnant, sur sa nouvelle vie "gluten free".

Jo-Wilfried Tsonga, tennis

Décidément le sans gluten à la cote du côté de la petite balle jaune. En 2013, Tsonga bat Roger Federer en quart de final de Roland-Garros. Là aussi grâce à son nouveau régime, qui aurait renforcé ses muscles et son endurance. « Après l'Open d'Australie, j'avais perdu cinq kilos. J'étais plus léger mais toujours aussi puissant. Mes muscles sont plus réactifs », explique Tsonga à L’Équipe. Depuis, l'athlète aurait arrêté ce régime.

LeBron James, basket

L’été dernier, les fans du Cavalier de Cleveland ont un choc : sur son Instagram, LeBron James affiche une silhouette très amaigrie. Son régime ? « J’ai arrêté le sucre, les produits laitiers, les glucides. J'ai mangé seulement de la viande, du poisson, des fruits et des légumes pendant 67 jours », explique le sportif à CBS Sports. Mais concrètement, il refuse de dire ce qu’il a perdu. Manque de bol, il ne gagne pas de titre cette année-là. Depuis, LeBron est dégoûté des légumes : il est devenu l’ambassadeur de Blaze Pizza (l’équivalent de Pizza Hut).

Bradley Wiggings, cyclisme

À lire aussi

En 2009, pour gagner le Tour de France et perdre des kilos, Bradley Wiggings se met au sans gluten pendant deux mois et à la diète. Il est coaché par le nutritionniste Nigel Mitchell et multiplie les stages sportifs. De 82 kg pour son premier Tour en 2006 (124e), il est descendu à 71 kg lors de son sacre en juillet 2012. « Tout le monde a focalisé sur ma perte de poids mais mon régime s’est fait en douceur et en sécurité », explique l’athlète à Cycling Weekly.

Andy Murray, tennis

Après les victoires enchaînées par son rival Djokovic, Andy Murray se met au sans gluten dès 2013. Sauf que ce régime l’affaiblit. « J’ai essayé pendant quelques mois et je me suis senti super mal. J’ai perdu toute mon énergie, donc je suis retourné à une alimentation normale », explique l’athlète à The Independent. Conclusion : « Rien ne remplace ce que vous faites à l’entraînement. »

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/