1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. L'horoscope du 18 juin 2017
4 min de lecture

L'horoscope du 18 juin 2017

REPLAY - Écoutez ou réécoutez L'horoscope du jour de Christine Haas du 18 juin 2017.

Christine Haas
Christine Haas
Crédit : Elodie Grégoire
L'horoscope du jour du 18 juin 2017
02:10
Christine Haas

Gémeaux

Actuellement, Vénus est dans son signe, le Taureau et cela vous incite à cacher vos sentiments, ou à craquer sur des personnes qui ne sont pas faites pour vous. Mais vous ne le voyez pas sur le moment, vous êtes aveuglé par votre désir, que vous confondez avec des sentiments. Faites la part des choses, quand il y a de vrais sentiments il peut y avoir du désir, mais quand c'est du désir que vous ressentez, il n'y a pas forcément de sentiments. En tout cas, il ne faut pas confondre, cela mène à l'erreur.

Bélier

Vous ne serez pas de bonne humeur et vous sentirez agressé dès qu'on s'adressera à vous, natif de fin mars. Mais un problème domestique peut aussi vous contrarier. Quelque chose qui ne marche pas dans la maison, un appareil quelconque, et cela vous énerve beaucoup. En revanche, ça a l'air de bien se passer pour le 3e décan, un bon aspect entre Mercure et Uranus pourrait être porteur d'une nouvelle prometteuse ou d'une solution inattendue à un problème.

Taureau

Un dimanche comme vous les aimez, les uns s'occuperont de leurs rosiers alors que les autres, et surtout le 2e décan, pratiqueront leur sport favori : l'amour. En effet, comme je vous le disais hier, Vénus est conjointe à votre Soleil, ce qui est souvent un moment très " hot ". Toutefois, cela dépend beaucoup de votre thème natal, là nous sommes malheureusement dans le général... Néanmoins, en principe, une conjonction de la douce Vénus doit correspondre à d'agréables moments.

Cancer

En ce qui vous concerne, on ne parle pas d'amour en ce dimanche mais d'amitié. Vénus traverse le signe qui la représente et démontre que vos amis sont fidèles, en dépit de votre caractère parfois pas facile, vous avez de vrais " fans " autour de vous et des personnes qui vous aiment depuis de longues années, parfois depuis l'enfance. En ce moment, 2e décan, évitez tout désaccord, le ciel vous dit au contraire de profiter de ce que l'amitié peut vous apporter de plus que l'amour.

Lion

À écouter aussi

Vous adorez être amoureux, mais quand vous traversez une période de célibat, vous ne déprimez pas pour autant. En fait, vous appréciez votre propre compagnie ; et ce n'est pas donné à tout le monde, c'est une force par rapport à ceux qui sont dépendants affectivement. Toutefois, il ne faut pas non plus que le célibat dure trop longtemps car vous êtes un sentimental et vous avez besoin d'éprouver de l'amour. Si vous cherchez quelqu'un, ce sera plus facile après le 5 juillet.

Vierge

Vous êtes bien traité par Vénus en ce moment et sa bonne entente avec Mars harmonise désir et sentiments pour ceux qui sont nés début septembre. Vous êtes en phase non seulement avec l'autre, mais avec vous-même et cela ouvre davantage le canal par lequel passent vos sentiments. Et je parle de canal à dessein car vous êtes souvent dans le contrôle et ce que vous ressentez ne doit pas déborder du cadre, plus ou moins large, dans lequel vous avez placé vos sentiments.

Balance

La conjoncture met l'accent, en ce moment, sur l'ambivalence de vos sentiments, 1er et 2e décan. Un jour vous aimez, le lendemain vous pensez ne plus aimer l'autre. Quand vous ne le détestez pas ! Pourtant, vous êtes réputé pour la constance de vos sentiments et votre dévouement envers la personne que vous aimez. Mais Uranus est passée par là et vous a ouvert les yeux sur votre manière d'aimer, laquelle n'était plus adaptée à la personne que vous êtes devenue.

Scorpion

Vous êtes très chouchouté par Vénus si vous êtes du 2e décan, vous plaisez et en avez des preuves tangibles. Mais vous vous laissez aimer plus que vous n'aimez. En effet, quand Vénus occupe le Taureau comme en ce moment, vous êtes plus intéressé par les sentiments qu'on vous porte que par les vôtres. On peut aussi penser que vos propres sentiments naîtront de ceux de l'autre, c'est-à-dire que si quelqu'un fait mine de vous aimer, cela peut vous donner envie de l'aimer en retour.

Sagittaire

Vous pensez être face à d'insurmontables problèmes, natif du 3e décan ? Attendez le début du mois de juillet et vous constaterez alors que rien n'est sans solution. Simplement, vous êtes probablement enfermé dans un schéma de pensée, ou dans des certitudes qui vous empêchent de trouver des portes de sortie. Début juillet, Vénus occupera justement le secteur qui représente votre capacité à débusquer les bonnes solutions et croyez-moi, elle n'est pas négligeable.

Capricorne

Vous recevez de doux influx de Vénus, mais quid de l'opposition de Mars pour ceux de fin décembre, début janvier ? Il faut absolument mettre de l'eau dans votre vin. C'est ce que vous dit le ciel : ce n'est pas le moment de chercher la bagarre ou même d'entrer dans un conflit où vous n'aurez probablement pas le dernier mot. Les bons influx de Vénus ont calmé le jeu pour le 1er décan mais elle vient d'entrer dans votre 2e décan et ne vous protège plus des conflits si vous êtes de fin décembre.

Verseau

Vous, l'éternel rebelle, vous vous attendrissez avec Vénus en Taureau. L'enfant mal aimé qui est en vous trouve son compte dans l'amour qu'il reçoit de ses proches. Bien sûr, vous n'êtes pas conscient de ce qui se passe en vous mais cela n'a aucune importance du moment que c'est là, et que vous vous sentez en phase avec vous-même. C'est assez rare pour être signalé parce que ce qui vous manque le plus souvent, c'est un vrai amour de vous-même (qui est le contraire du narcissisme).

Poissons

2e décan Vénus vous dit que vous êtes bien entouré, bien conseillé, mais j'ai des doutes. Les influx que vous recevez de Neptune sont trompeurs, il faut rester méfiant. Il semble d'ailleurs que vous avez compris son message depuis quelques mois car si vous êtes né autour du 4 mars, de nombreuses tuiles vous sont tombées dessus et souvent par la faute de ceux que vous pensiez être bien intentionnés à votre égard. Mais il ne faut surtout pas que cela vous incite à vous isoler des autres.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/