1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. L'horoscope du 23 avril 2021

L'horoscope du 23 avril 2021

Signe par signe, retrouvez les prévisions de Christine Haas pour le vendredi 23 avril.

Christine Haas
Christine Haas
Crédit : Julien Knaub / SIPA / RTL
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

Vous pouvez retrouver plus d'horoscopes et obtenir une consultation en direct au 3210. Vous pouvez également retrouver chaque jour un conseil de Christine Haas sur Instagram pour tirer le meilleur de la conjoncture du jour.

Bélier

Ambiance compliquée ce soir pour ceux nés en mars, vous serez beaucoup trop sensible et susceptible pour que les petits accrochages ne dégénèrent pas en conflit. Vous serez trop dans l'émotion, sachez-le, et essayez de relativiser : il n'y a rien de vraiment grave, même si dans votre mauvaise humeur vous avez voulu taper du poing sur la table et que vous vous êtes fait mal ! 2ème décan, si vous avez à négocier aujourd'hui, je vous souhaite bien du plaisir, vos interlocuteurs seront intraitables.

Taureau

C'est Mercure qui est attaquée aujourd'hui par Uranus et Saturne, elle est dans votre signe alors ne dite rien qui pourrait se retourner contre vous, 2e décan. Toutefois, vous serez de toute façon aussi stressé qu'hier, même peut-être plus, et plus par vos pensées que par un événement. Vous vous demanderez si vous ne devez pas changer d'avis par rapport à une décision que vous avez prise ; vous vous demandez aussi si vous n'êtes pas allé trop vite.

Gémeaux

La conjoncture est peut-être plus énervante qu'hier. Mercure est votre maître et elle génère aujourd'hui un excès nervosité, toujours présente chez le Gémeaux. Cela fait généralement de vous des petits dormeurs (sauf à l'adolescence). Comme chez les Vierge, la domination de Mercure fait travailler votre cerveau à plein régime et cela produit à la fois de la nervosité et parfois de l'anxiété quand vous ne pouvez pas contrôler la situation. Et c'est le cas ces jours-ci.

Cancer

À lire aussi

Aujourd'hui, c'est vous qui pourriez changer d'avis à la dernière minute parce que vous avez une autre idée, bien meilleure, sur ce que vous pourriez faire ou dire, surtout si vous avez rendez-vous avec quelqu'un, mais pas un rendez-vous amical, quelque chose où vous allez devoir discuter fermement. Vous vous êtes probablement préparé à cette entrevue et vous avez façonné votre discours dans votre tête, mais effectivement, il vaut mieux être attentif à certains propos.

Lion

Vénus est toujours en dissonance avec deux autres planètes, Mercure aussi et il est possible que ceux du 2ème décan aient eu une discussion très contrariante. Mais étant donné que la conjoncture est de la même veine que celle d'hier, on ne peut pas dire que la situation va en s'améliorant. Il va falloir patienter jusqu'à mercredi prochain, vous serez débarrassé des dissonances de Mercure et de celle de Vénus dont je vous ai parlé hier. Ce week-end, c'est le domaine affectif qui trinque.

Vierge

Vous êtes parmi les favoris de la conjoncture, surtout 2e décan, il est très possible que quelque chose ou quelqu'un vous passionne, auriez-vous fait une rencontre ? Toutefois, comme je vous l'ai dit hier, si les planètes sont en bonne position par rapport à votre décan, elles reçoivent une dissonance de Saturne qui risque de vous faire la morale. C'est quelqu'un que vous voyez fréquemment qui essayera de vous remettre les pieds sur terre, mais êtes-vous sûr qu'il faut l'écouter ?

Balance

La Lune sera chez vous en fin d'après-midi, et si vous êtes de septembre sa dissonance avec Mars créera un conflit en famille, avec votre conjoint ou un parent. Vous vous sentirez agressé, incompris, mais sachez tout de même que la présence de la Lune chez vous accentue votre sensibilité et votre susceptibilité, que vous pouvez exagérer ce que vous ressentez, au point de faire une histoire d'un détail, ou d'un propos qui n'était peut-être pas aussi agressif que vous le croyez.

Scorpion

Né en octobre, vous intérioriserez votre agressivité, surtout en fin de journée. Exprimez-la, pas en paroles ni en actes, mais en vous dépensant physiquement. Cela dit, les natifs du 2ème décan sont encore plus mal servis par la conjoncture, surtout né vers les 3, 4 novembre, et après Vénus, c'est Mercure qui forme des dissonances avec Uranus et Saturne. Vos discussions pourraient être marquées par une tendance à l'inflexibilité qui empêchera l'autre d'avoir le choix. Ce n'est pas la bonne stratégie.

Sagittaire

Vous aurez peut-être du mal à rester positif, et on vous comprend, parce qu'il y a des remous autour de vous et que certains de vos projets doivent être remis. Pas d'importants projets, ce sont parfois des choses banales, mais vous serez énervé au point de houspiller des amis avec qui vous passerez la soirée. En tout cas, vous ne pourrez pas cacher ce que vous ressentez à propos de décisions qui ont été prises et qui vous impactent, vous et d'autres personnes de votre profession.

Capricorne

Les planètes sont en harmonie avec vous et c'est une chance si vous avez prévu une sortie ou une réunion amicale ; vous pourriez en effet faire une rencontre. Cela concerne ceux qui sont nés début janvier et qui ne doivent pas se laisser contrôler par la peur de faire une erreur. 1er décan, né autour du 22 décembre, la soirée ne se présente pas très bien, Lune et Mars étant fâchées, vous aussi vous ne serez pas très content à cause de l'attitude d'un parent ou d'un enfant. Il faudra intervenir.

Verseau

2ème décan, vous serez hyper sensible à la conjoncture, comme hier d'ailleurs, des contraintes que vous ne supportez pas vous étant imposées malgré vous. Vous considérerez que c'est une atteinte à votre liberté, déjà malmenée depuis des mois. Mais vous n'avez pas d'autre solution que de plier, d'obéir, et cela vous met dans tous vos états. 1er décan, vous pourriez passer une bonne soirée si vous n'aviez pas mal quelque part, juste une petite gène provisoire, rien d'important.

Poissons

Mercure s'étant rajoutée à la conjonction Vénus/Uranus, il est très possible que les circonstances vous invitent à faire une rencontre, grâce à vos amis ou à un réseau social. Cela demandera à être confirmé, ne vous lancez pas dans une histoire sans connaître l'autre, on ne sait jamais... Sauf, évidemment, s'il s'agit d'un/e ami/e de vos amis. Dans ce cas, vous pouvez vous renseigner. 1er décan, l'un de vos enfants serait-il en crise ? Crise d'adolescence, pénible pour les parents...

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/