1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. L'horoscope du 1er mai 2017
4 min de lecture

L'horoscope du 1er mai 2017

REPLAY - Écoutez ou réécoutez l’horoscope de Christine Haas du lundi 1er mai 2017.

Christine Haas
Christine Haas
Crédit : Maxime Villalonga
L'horoscope du jour du 01 mai 2017
02:17
Christine Haas

Taureau

Comme promis, ambiance très cool aujourd'hui, vous profiterez à fond de l'instant présent et vous promènerez agréablement dans la nature ou dans vos pensées. Des moments parfois un peu énervants parce que vous ne pourrez pas contrôler toutes vos pensées et que certaines seront dérangeantes, mais vous les chasserez bien vite. Par ailleurs la semaine sera encore marquée par la rencontre Mercure/Uranus qui, vous le savez, réserve toujours des imprévus, des surprises, des retournements de situation.

Bélier

1er décan, vous êtes choyé par Vénus toute la semaine, donc tout baigne. Mais il n'en ira pas de même pour le 3e décan, un peu ou parfois très angoissé pour son avenir, ou pour celui du pays, qui peut réserver des surprises et même une période très troublée après l'élection, à cause de la dissonance entre Mars et Neptune. Celle-ci va s'installer jusqu'au 24 mai et sera ressentie par tout le monde, Neptune occupant le collectif signe des Poissons (prévisions écrites le 19 février).

Gémeaux

Le 1er décan se débarrassera de l'irritante Mars vendredi et profitera alors des agréables influx de Vénus, porteurs d'espoirs et de très agréables perspectives. Des perspectives d'avenir à long terme, probablement liées à l'élection présidentielle et à son résultat, parfois inattendu si l'on en croit la conjonction surprenante (et active depuis une dizaine de jours) entre Mercure, votre maître, et Uranus. Une dissonance Mars/Neptune étant active à partir du week-end, nous risquons d'être décontenancés.

Cancer

Dans votre signe, la Lune se fâche avec la conjonction Mercure/Uranus. Résultat, l'ambiance sera électrique pour ceux du 3e décan, face à de perturbants imprévus. Mais nous en parlons depuis longtemps et il n'y a rien de nouveau pour ceux qui sont concernés et qui songeront avec inquiétude à leur avenir ou à celui du pays. Le 2e tour de l'élection se profile et avec lui la nomination de quelqu'un que l'on attendait peut-être pas, ou en qui personne ne croyait.

Lion

À écouter aussi

C'est encore le 3e décan qui est en vedette cette semaine, tout va dans le bon sens pour vous, mais le 2e tient la corde car certaines promesses seront bientôt tenues. Des propositions qu'on vous a faites il y a quelque temps, surtout si vous êtes né autour des 5, 6, 7 août et que vous pensez peut-être oubliées, mais elles resurgiront au mois de juin ; à moins que vous n'ayez alors de nouvelles occasions de montrer ce dont vous êtes capable, voire de faire parler de vous.

Vierge

Inquiet et même souvent anxieux pour l'avenir, vous vous ferez du mouron aujourd'hui, et probablement tout au long de la semaine avec des hauts et des bas. C'est le résultat du 2e tour de la présidentielle qui vous préoccupera, votre candidat/e n'étant peut-être pas très bien placé/e. Et puis, pour les natifs d'août et début septembre il y a la dissonance de Mars qui va vous inciter à beaucoup trop penser : votre nervosité sera à son maximum.

Balance

Le 3e décan est toujours dans la ligne de mire et ne sait pas à quelle sauce il va être mangé. Il est impossible pour vous de rester zen avec la conjoncture actuelle. La même que la semaine dernière d'ailleurs : une conjonction entre Mercure et Uranus qui titille votre Soleil (les buts que vous poursuivez) et qui peut vous obliger à changer votre fusil d'épaule, que ce soit dans votre couple ou au sein d'une association, d'un groupe voire d'une troupe où chacun " joue " sa propre partition.

Scorpion

Opposé à vous, le Soleil est en bonne harmonie avec Neptune et le 2e décan va développer une formidable intuition qui fera penser que vous êtes extra-lucide. En réalité vous saurez voir dans les signes, interpréter certains messages, lire entre les lignes ; bref, vous pourrez entendre ce que P. Coelho appelle le " langage du monde ". Ce n'est pas donné à tout le monde, mais il faut veiller à ne pas y mettre votre subjectivité, ce qui n'est pas toujours facile.

Sagittaire

Le doute peut vous rendre un peu nerveux et accentuer une instabilité existante. De plus, la semaine ne sera pas toujours à votre goût si vous êtes du 3e décan. C'est-à-dire que ceux qui sont nés autour des 16 et 17 décembre ne devraient pas avoir trop à s'inquiéter de l'avenir, avec quelques restrictions liées au retour de Saturne sur leur Soleil d'ici quelque temps. Et né après le 18, la présence de cette même planète sur votre Soleil n'est jamais une source d'épanouissement ou de réussite.

Capricorne

3e décan, la semaine démarre sous un ciel orageux, qui le restera à peu près toute la semaine. Encore une fois, il y a une décision difficile à prendre ou à accepter. Elle peut en effet venir de quelqu'un d'autre, un membre de la famille par exemple, et cela vous perturbe beaucoup car ce sont les bases de votre vie qui vont en être changées. Mais il s'agit peut-être de l'évolution normale des choses de la vie, le départ d'un enfant qui quitte la maison pour vivre sa vie à lui, par exemple.

Verseau

Il n'y a pratiquement que des bons influx sur votre signe cette semaine, vous serez en phase avec le monde et le 3e décan sera celui qui étonnera ou choquera le plus. Mais vous êtes tous susceptibles de dire des choses qui feront réfléchir les autres et pourraient même les faire changer d'idées. En fait, il semble que vous ferez du prosélytisme et que l'élection présidentielle sera votre terrain d'action : vous serez persuadé que votre candidat est le meilleur.

Poissons

Un lundi tout en douceur pour la plupart d'entre vous, mais pour certains les apparences seront trompeuses ; vous cacherez mal votre mécontentement. En effet, né entre le 25 février et les 2 ou 3 mars (voire plus), vous recevrez une dissonance de Mars qui créera des discordes en famille ou au sein de votre clan professionnel, et il est également possible que vous vous en vouliez à vous-même pour une décision que vous avez prise trop rapidement.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/