1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. L'horoscope du 14 juillet 2017
4 min de lecture

L'horoscope du 14 juillet 2017

REPLAY - Écoutez ou réécoutez l'horoscope de Christine Haas du 14 juillet 2017.

Christine Haas
Christine Haas
Crédit : Maxime Villalonga
L'horoscope du 14 juillet 2017
02:23
Christine Haas

Cancer

Un long week-end pas génial pour le 3e décan, surtout né après le 18 juillet. Vous êtes au bord de la crise de nerfs, les retournements de situation vous épuisent. Nous en parlons depuis quelques jours mais l'aspect étant exact lundi qui vient, il est super actif ces jours-ci. Toutefois, certains natifs du 2e décan ne sont pas non plus très satisfaits de leur sort, une situation pourrait enfin être réglée, mais il y a encore quelque chose de flou. Dites-vous que vous êtes quasiment au bout de vos peines !

Bélier

Vous risquez d'être fatigués, et même épuisés pour certains, comme toujours lorsqu'on se relâche. Toutefois, né après le 15 avril, la situation est encore tendue. Les influx que vous recevez en provenance de Mars et d'Uranus (qui est conjointe à votre Soleil) ne sont pas de nature à vous apporter la paix. Il se peut que vous ayez une décision à prendre et qu'ayant beaucoup reculé et avancé, vous soyez face à l'obligation de faire un pas en avant. Mais il y en aura encore d'autres...

Taureau

On peut encore vous demander des services et profiter de votre gentillesse 3e décan, mais dès demain la petite boutique où vous vendez gratos baissera le rideau. En tout cas, vous en aurez assez et déciderez de ne plus vous laisser avoir aux sentiments, comme c'est le cas depuis que le Cancer s'est installé. C'est généralement une période où vous êtes convaincant, mais où on peut aussi vous convaincre plus facilement que le reste du temps où vos idées sont bien arrêtées.

Gémeaux

La configuration du jour n'est pas favorable au 3e décan, encore empêtré dans des difficultés relationnelles, et souvent les vacances accentuent ce genre de problèmes. Dans l'année, vous ne passez pas vos journées avec votre conjoint ou ami, vous avez des sas de décompression, mais en vacances vous êtes généralement l'un sur l'autre, et avec les enfants à gérer (si vous en avez, bien sûr). Né autour des 12, 13 juin, c'est vous qui serez le plus ennuyé par la situation.

Lion

À lire aussi

Vous serez content de ce week-end et d'un éventuel départ en vacances, mais plutôt à partir de demain. Aujourd'hui, évitez de vous emporter pour des broutilles. Vous serez en effet un peu trop sensible et émotif, et cela ne vous plaira pas car vous vous sentirez vulnérable. Vous en ferez porter la responsabilité à vos proches et leur enverrez des petites piques pas très agréables. Evidemment, cela risque de créer une ambiance un peu conflictuelle, mais juste pendant quelques heures.

Vierge

La brouille du jour entre Lune et Saturne aura pour effet de vous isoler des autres, 3e décan. Vous serez trop dans vos pensées pour être attentif à votre entourage. Vous vous faites du mouron pour un projet qui n'avance pas, ou pour un proche qui a des ennuis et pour lequel vous ne pouvez rien faire - ce qui est un comble pour la Vierge, toujours prête à rendre service, à donner des conseils, bref à se rendre utile. C'est peut-être ce sentiment d'inutilité qui est le plus difficile à vivre.

Balance

C'est une journée un peu brouillonne, où vous aurez du mal à vous organiser, tant vous aurez de choses à faire. Et elles ne seront pas d'une importance capitale ! Donc vous ne procéderez pas par ordre et aurez parfois l'impression de vous agiter dans le vide. Heureusement, cela ne durera pas et d'ailleurs certains natifs du 2e décan pourraient bien recevoir une bonne nouvelle ou voir quelqu'un de la famille revenir vers eux après un voyage ou une absence prolongée.

Scorpion

Vous serez dans les mêmes bonnes dispositions qu'hier et même davantage si vous êtes du 3e décan. Mais il se peut que vous changiez d'avis à propos d'un voyage, ou que le départ de l'un de vos proches provoque en vous de fortes émotions. Toutefois, rien que vous ne puissiez gérer. 2e décan, vous recevez des influx jaloux de Vénus à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 22 juillet : essayez de vous contrôler afin de ne pas créer une mauvaise ambiance entre vous et votre partenaire.

Sagittaire

Né après le 12 décembre, vous aimeriez accélérer le temps mais hélas la présence de Saturne chez vous dit tout le contraire : il faut accepter de ralentir le rythme. Et être un peu moins impétueux : si on ne répond pas tout de suite à vos attentes, Saturne vous invite à faire l'expérience de la patience (qui n'est pas toujours votre vertu dominante, sauf ascendant Capricorne ou Taureau). En revanche, né autour des 6, 7 décembre, vous êtes très valorisé en ce moment.

Capricorne

Ce sont les autres, et même peut-être un partenaire ou un associé qui vous poussent dans vos retranchements 3e décan. Ils vous demandent de ne plus reculer, vous n'avez que trop tergiversé : Uranus va bientôt quitter le Bélier et si vous n'avez pas fait le pas en avant qu'elle vous suggère de faire, rien n'aura bougé et vous finirez par le regretter. Peut-être devriez-vous écouter les conseils que votre entourage vous donne, même si votre orgueil s'y refuse.

Verseau

C'est clair, vous n'aimez pas les jours fériés, même si vous avez mille choses à faire vous n'appréciez pas cette sensation de vide que vous procure souvent le dimanche. Vous vous arrangez toujours pour être connecté à la Vie, à ce qui bouge et évolue, or la France semble quand même un peu " morte " les jours fériés et c'est ce qui vous déplaît. Rassurez-vous, samedi et dimanche vous verront reprendre votre lien, toujours très intense, avec un monde extérieur de nouveau en vie.

Poissons

Vous aurez le moral dans les chaussettes 3e décan, encore une fois à cause d'un manque, d'une frustration, d'une perte que vous avez pu subir dernièrement. Le genre de situation dont on a du mal à se remettre et que seul le temps peut arranger. Si cela peut vous encourager, sachez que la responsable, Saturne, est sur le départ, que déjà ceux des 12 et 13 mars en sont débarrassés et que progressivement, jusqu'en décembre, c'est tout le décan qui verra la dissonance s'estomper.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/