1 min de lecture Sexualité

"Fifty Shades of Grey" a un impact sur la santé mentale de ses lectrices

Le roman érotique ne laisse pas les lectrices indifférentes. Des études américaines montrent l'influence de "Fifty Shades of Grey" sur le comportement des jeunes femmes.

"Fifity Shades of Grey" aurait une influence sur le comportement sexuel de ses lectrices
"Fifity Shades of Grey" aurait une influence sur le comportement sexuel de ses lectrices Crédit : WILL OLIVER / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Et si Fifty Shades of Grey était mauvais pour la santé ? Deux universités américaines ont décidé de mener une étude sur l'influence de ce roman sadomasochiste sur la santé mentale et le comportement sexuel des lectrices. Le livre érotique qui s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires dans le monde stimule la libido, mais aux dépens du mental de ses lectrices. 

Trouble alimentaire et consommation d'alcool

L'université du Michigan, aux États-Unis, a ainsi enquêté auprès de 650 jeunes femmes âgées de 18 à 24 ans. Publiée dans le Journal of woman's health, l'étude montre que celles qui ont lu le roman sont beaucoup plus nombreuses que les autres à manifester des troubles du comportement alimentaire et à avoir un petit ami qui les insulte ou les harcèle. À cela s'ajoute la consommation d'alcool excessive et aussi la multiplication de partenaires. 

Cependant, l'étude ne précise pas si les femmes sondées présentaient déjà ce type de comportements avant la lecture de Fifty Shades of Grey. Toutefois, la directrice de recherche Amy Bonomi explique que ce livre n'a pas arrangé la situation pour les jeunes femmes "déjà fragiles et l'a sans doute aggravée", précise Le Figaro. Elle ajoute que la lecture de cette aventure érotique a pu favoriser l'apparition de symptômes addictifs chez d'autres femmes. 

Un complexe vis-à-vis de l'héroïne

Une autre étude menée par l'université de l'Illinois compare le comportement des étudiantes qui avaient lu le roman avant les tests et celles qui l'ont consulté juste pour les besoins de la recherche. La question posée par les chercheurs est : Fifty Shades of Grey a-t-il un impact sur la sexualité de ses lectrices ? 

À lire aussi
Parlons-nous - Dublanche Parlons-nous
Protéger ses enfants d'une séparation

Les résultats montrent que les femmes qui ne se sont pas identifiées au personnage principal Anastasia font preuve de plus d'inhibition dans leur sexualité qu'auparavant, même si leur désir n'a pas changé, note l'étude. Les chercheurs estiment que les femmes sondées ont eu un complexe vis-à-vis de l'héroïne. 

Services
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexualité Santé Sexe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants