1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Faut-il vraiment 21 jours pour changer une mauvaise habitude ?
2 min de lecture

Faut-il vraiment 21 jours pour changer une mauvaise habitude ?

En théorie, une thèse voudrait qu'en exécutant une pratique durant 21 jours, celle-ci devienne une habitude. Est-ce si facile que ça ?

Un homme qui se réveille (illustration)
Un homme qui se réveille (illustration)
Crédit : ©Gastón M. Charles/shutterstock.com
William Vuillez

Arrêter de fumer, se lever ou se coucher plus tôt, manger plus de fruits et légumes, être moins accro à son smartphone ou se mettre au sport... On a tous des petites habitudes du quotidien qu'on aimerait instaurer. Celles-ci nécessitent souvent un effort pour être maintenues sur le long terme. Alors il existe une théorie, qui dit qu'il faut 21 jours à une pratique pour que celle-ci devienne une habitude et qu'on l'exécute au quotidien presque sans s'e rendre compte.

L'idée est qu'après 21 jours consécutifs à se lever à 7h du matin par exemple, le 22e réveil soit presque naturel à cette heure-ci. Ce chiffre des 21 jours est présent dans de nombreux livres de développement personnel, évoqué l'une des premières fois par le chirurgien plastique Maxwell Maltz dans Psycho-Cybernetics. Il va jusqu'à expliquer que 21 jours sont nécessaires pour faire disparaitre une mauvaise habitude ancrée et la remplacer par une nouvelle. Mais voilà, ce cycle de 3 semaines n'a rien de scientifique, il n'est basé sur aucune étude. 

En 2009, le docteur Philippa Lally de l'University College de Londres, a publié une étude sur le sujet, demandant à près de 100 personnes de changer leur comportement, comme boire 1,5 litre d'eau par jour, faire du yoga au réveil, ou marcher 15 minutes par jours. Résultats : ils leur fallait en moyenne plus de deux mois, 66 jours, pour ancrer ces nouveaux comportements. Les écarts étaient cependant notables, allant de 18 jours à 254 jours pour certains. 

21 jours, pas forcément

Cette théorie des 21 jours n'a donc à proprement parler, rien d'avérée. Cependant, le docteur Maxwell Maltz expliquait qu'il s'agissait d'un minimum "pour déceler tout changement perceptible dans une image mentale", citant l'exemple du membre fantôme, quand un bras ou une jambe est amputé, qui persiste pendant à peu près 21 jours selon lui. Il estime également que lorsqu'on déménage, il faut environ 3 semaines avant d’avoir le sentiment d’être "à la maison" dans son nouveau logement. 

À écouter aussi

Aujourd'hui, cette théorie a été un peu déconstruite mais elle est toujours bénéfique pour enclencher un processus de changement. 21 jours est aussi un délai acceptable et permet à certains de se motiver à changer leurs habitudes. 21 jours, c'est toujours mieux que zéro.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.