1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Des problèmes d’éjaculation peuvent-ils être liés à l'arrêt de la cigarette ?
1 min de lecture

Des problèmes d’éjaculation peuvent-ils être liés à l'arrêt de la cigarette ?

Le petit ami de cette jeune fille éjacule trop vite. Notre équipe d'experts lui donne des conseils.

Il ne veut pas me faire de cunnilingus
Il ne veut pas me faire de cunnilingus
Crédit : iStock

Mon copain de 19 ans a arrêté de fumer il y a 3 mois. Il se masturbait beaucoup aussi avant (plusieurs fois par jour) et se masturbe beaucoup moins maintenant.

Pendant nos rapports sexuels, il éjacule très vite, voir précocement (au bout d'une minute parfois ou même avec les frottements lors des préliminaires !). Est-ce que l'arrêt de la cigarette et de la masturbation peut entraîner des troubles de l'éjaculation ?

S'entraîner à faire durer les choses

L'arrêt de la cigarette non ! Mais en revanche, la masturbation fréquente, c'est-à-dire une éjaculation fréquente peut augmenter la durée avant d'éjaculer. Car après une éjaculation, l'éjaculation suivante met plus de temps à survenir si elle a lieu de manière assez proche. C'est ainsi que certains garçons pratiquent la masturbation avant d'aller voir leur copine, car ils savent que de cette manière, ils éjaculeront au bout d'un temps plus long.

Cela dit, l'idéal, ce serait, lors de la masturbation, qu'il s'entraîne à faire durer les choses pour entraîner son corps. Ce serait aussi que vous lui fassiez beaucoup de caresses NON sexuelle (sur le corps, le visage, les pieds, les mains) avant de toucher à son sexe. Cela aide à augmenter la durée du rapport sexuel.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/