5 min de lecture Transports

Départs en vacances : les conseils pour un trajet réussi

Patience, patience : le trajet vers le lieu de villégiature est la dernière souffrance avant l'oisiveté et le soleil. Pour réduire les désagréments en voiture, des solutions existent.

Des vacanciers en caravane sur l'autoroute (illustration)
Des vacanciers en caravane sur l'autoroute (illustration) Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
104761573555224952563
Clémence Bauduin
Journaliste

"Quand est-ce qu'on arrive ?", "J'ai mal au cœur", "Je veux faire pipi"... Autant de petites phrases qui peuvent rendre insupportable les premières heures de vacances. Le pont de l'Ascension, du 5 au 8 mai, promet d'ouvrir le bal des crispations sur l'autoroute propres à la saison estivale, où la chaleur et les bouchons, prévus dès ce weekend, participent du cauchemar. 

Si la médaille de la patience pourra être attribuée aux parents, de nombreux adultes seront eux aussi concernés par le mal des transports ou un trajet rendu compliqué par les ralentissements ou une éventuelle panne. La rédaction de RTL.fr a recensé une liste de conseils pour parer à ces difficultés et optimiser l'arrivée au soleil.

Un véhicule prêt pour le trajet

Lors des départs en vacances, près de 6 automobilistes sur 10 ne font pas tous les contrôles nécessaires avant le départ (pression des pneus, niveaux de fluides, etc). Il convient d'effectuer toutes ces vérifications afin de ne pas retarder l'arrivée au bord de la piscine.

À lire aussi
Des billets et des pièces en euros (Illustration) économie
Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : forte hausse des faillites en début d'année

Du côté de la voiture, des vérifications techniques s'avèrent indispensables. Toujours nettoyer les vitres, vérifier l’état du pare-brise et l’absence d’impact permet déjà de bénéficier d’une visibilité optimale. Dans le même temps, l'état des essuie-glaces et le niveau du lave-glace doivent être contrôlés. La pression et l'usure des pneus sont deux facteurs souvent impliqués dans les accidents de la route, un passage à la station de gonflage est impératif. Pour rappel, il faut aussi faire contrôler le système de freinage et l’état des amortisseurs. Par ailleurs, il convient de s’assurer du bon fonctionnement de tout le dispositif d’éclairage, afin de bien voir, être bien vu et ne pas gêner les autres automobilistes.

Conducteur, assurez votre bonne forme physique

L’Association nationale pour l’amélioration de la vue (AsnaV) rappelle qu’environ 20% des automobilistes souffrent d’un défaut visuel non ou mal corrigé. Dès l’examen du permis de conduire, il est donc impératif de faire contrôler régulièrement sa vue. Un conducteur malvoyant est vulnérable face à la luminosité, à l’éblouissement et à la réverbération du soleil. Dans tous les cas, avoir à portée de main des lunettes de soleil adaptées à sa vue est primordial. Sur les longs trajets, des pauses régulières permettent également de reposer sa vue et de se dégourdir le corps. Avant le départ, le conducteur doit se reposer et, évidemment, ne pas consommer d'alcool.

Lutter efficacement contre le mal des transports

Il touche surtout les enfants de 2 à 12 ans, mais certains adultes, en particuliers les femmes, y sont sujets. Le mal des transports résulte d’un décalage entre les différents messages reçus par le cerveau : les yeux voient le paysage défiler et les virages s’enchaîner, tandis que l’oreille interne constate une immobilité du corps. Le passager est alors pris de nausées et d'une sensation générale d'inconfort. Il est recommandé, dès l’apparition des premiers symptômes, de fermer les yeux, se détendre et, si possible, de s’aérer. 

Le mal des transports peut être combattu dès avant le départ. Certains médicaments, comme les antihistaminiques diminuent les risques de nausées. Ils sont disponibles sans ordonnance, de même que les patchs agissant sur l’oreille interne. Ces dispositifs sont réservés aux plus de quinze ans. Pour voyager sereinement, il est aussi recommandé de ne pas partir le ventre vide, sans faire d’excès toutefois : évitez les aliments gras, trop sucrés ou épicés. Il convient également de bien boire en amont, en évitant bien sûr l'alcool.

Bien choisir sa place peut également aider. Le placement agit sur le mal de transport et aide à limiter les désagréments. Il est conseillé aux adultes sujets au mal des transports de s’asseoir à l'avant du véhicule, pour pouvoir fixer au loin et se concentrer sur la route. À l'arrière, le siège des enfants doit être réglé à une hauteur qui leur permette de voir la route pendant le trajet.

Afin de se sentir bien dans la voiture, il est recommandé de créer une bonne circulation de l’air dans l'habitacle et de respirer calmement et profondément. Améli Santé conseille aussi, dans la mesure du possible, de s’allonger quelques minutes avec un linge frais et humide sur le front. L'occasion de faire une pause !

En cas de vomissements, une boisson sucrée ou salée permettra de limiter le risque de déshydratation, croissant en cas de fortes températures. Un encas évitera le retour des nausées.

Prudence face au danger

Selon l’Assurance Maladie, ces signes disparaissent à l’arrêt du véhicule et s’atténuent avec la répétition des trajets et au bout de deux à trois jours dans le cas d’un déplacement prolongé. Si le phénomène se répète ou s’aggrave, consultez votre médecin traitant. Enfin, pendant le voyage, mieux vaut éviter de lire, de regarder un film ou de jouer aux jeux vidéo. Songez au bon vieux jeu des plaques d'immatriculation !
Sans surprise, les longs trajets des vacances font de l’été la période qui compte pour un quart de la mortalité annuelle. Afin de sensibiliser les conducteurs, l’Association Prévention routière propose un site sur-mesure qui rappelle la nécessité, une fois sur la route, de toujours adopter un comportement responsable.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Bien-être Vacances d'été
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783104887
Départs en vacances : les conseils pour un trajet réussi
Départs en vacances : les conseils pour un trajet réussi
Patience, patience : le trajet vers le lieu de villégiature est la dernière souffrance avant l'oisiveté et le soleil. Pour réduire les désagréments en voiture, des solutions existent.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/departs-en-vacances-les-conseils-pour-un-trajet-reussi-7783104887
2016-05-04 17:58:44
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LcDaYeys4RHTK3gho0fGZA/330v220-2/online/image/2015/0823/7779477332_000-par2058751.jpg