2 min de lecture Épidémie

Coronavirus : promener un chien augmenterait le risque d’être contaminé de 78%, selon une étude

D’après une étude, promener son chien augmente les risques d’être contaminé par le coronavirus de 78%. Il faut compter une hausse de 76% pour les personnes qui se rendent au travail au lieu de télétravailler.

Un couple qui promène son chien pendant la crise sanitaire du coronavirus, le 27 août 2020, à Paris.
Un couple qui promène son chien pendant la crise sanitaire du coronavirus, le 27 août 2020, à Paris. Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Une vaste étude espagnole a mis en lumière les situations et comportements qui nous exposent à un risque de contamination élevé au coronavirus. Résultat : les propriétaires de chiens voient le risque de contracter le virus augmenter de 78% lorsqu'ils promènent leur animal de compagnie. 

Plus étonnant encore, la livraison des courses à domicile (94%) représente l’activité la plus dangereuse : se déplacer en magasin serait donc moins risqué d’après les données, établies par le sondage réalisé auprès de 2.086 personnes durant leurs activités pendant le confinement en Espagne entre mars et mai 2020. Les scientifiques espagnols ont par ailleurs constaté de fortes probabilités d’infection en cas de déplacement pour le travail (+ 76%) et pour les personnes qui vivent avec une personne touchée par le virus (+ 60%). 

En ce qui concerne la transmission du virus par les chiens, Cristina Sánchez González, coauteure de l'étude publiée dans la revue Environmental Research, rappelle que les données sont insuffisantes pour déterminer si les animaux "sont eux-mêmes porteurs du virus, ou si les propriétaires sont infectés via des objets contaminés, qu'ils sont plus amenés à manipuler". 

Les chiens peuvent-ils contaminer l'Homme ?

Plusieurs hypothèses persistent également : les propriétaires d'un chien sont peut-être moins sensibles au respect des mesures d'hygiène. Par ailleurs, il se peut qu’ils soient "plus exposés aux contacts sociaux" lorsqu'ils promènent leur animal de compagnie. Enfin, les chercheurs n’excluent pas le risque que "le virus se propage dans les excréments", explique Futura Sciences

À lire aussi
Des tests salivaires (illustration) Coronavirus France
Tests salivaires : la Haute autorité de la santé donne son feu vert

Si les scientifiques de l’Institut Pasteur et de l'École nationale vétérinaire d'Alfort estiment que les animaux domestiques ne sont pas facilement infectés par le virus, des cas de transmission du vison à l’humain par l’intermédiaire d’"une nouvelle souche mutée" ont récemment suscité les inquiétudes de la communauté scientifique. D’après plusieurs recherches, les chiens peuvent être contaminés sans développer des symptômes de la maladie. 

Mais une étude de l’école vétérinaire VetAgro Sup de Lyon, rappelle que si la contamination des animaux domestiques relève "largement” d’une infection asymptomatique, "rien n'indiquerait qu'ils puissent ensuite recontaminer des humains", rapporte-t-on sur BFMTV.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Animaux Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants