2 min de lecture Santé

"Comment guérir..." : Michel Cymes met en garde contre certains sites Internet

C'est fou le nombre d'âneries qu'on trouve sur la Toile sur des sites qui se disent spécialisés en santé ou en nutrition.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
"Comment guérir..." : Michel Cymes met en garde contre certains sites Internet Crédit Image : AFP / Robyn Beck | Crédit Média : RTLNet | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

Saviez-vous que vous pouviez brûler des centaines de calories en restant assis à lire un livre, à condition de boire préalablement de l'eau chaude avec du miel et de la cannelle ? C'est le genre d'âneries qu'on trouve sur Internet sur des sites qui se disent spécialisés en santé ou en nutrition, et qui sont tenus par des charlatans qui, non contents de donner de faux espoirs à leurs lecteurs, leur font faire n'importe quoi. Le drame, c'est qu'il y a du passage sur ces sites qui surfent sur la mode des faits alternatifs (comme dirait Donald Trump).

À la grande foire du "fake", tout le monde a droit à son tour de manège. Il n'y a donc pas de raison que la santé échappe au phénomène. La liste des fausses informations ici serait trop longue. Par exemple, j'ai lu sur l'un de ces sites poubelles qu'on pouvait guérir le cancer avec l'homéopathie. Alors moi je n'ai rien contre les petites granules, mais franchement, à un moment donné, il ne faut pas pousser mémé dans les orties. À propos d'orties, de plantes et de fruits, je lis que le fruit de je ne sais quel arbre tue les cellules cancéreuses et que l'industrie pharmaceutique fait tout pour cacher la bonne nouvelle.

Dans un autre genre, je lis que les personnes qui mangent du soja et du tofu sont complètement déconnectées de la réalité. Si vous parvenez à m'expliquer le rapport, cela m'aidera un peu. Le problème, c'est que l'article qui contient cette énormité a été partagé plus de 10.000 fois sur les réseaux sociaux.

Attention au vocabulaire utilisé

Comment se repérer dans la jungle des sites qui prétendent guérir par l’opération du Saint-Esprit ? Il faut être attentif au vocabulaire utilisé. Méfiez-vous des superlatifs. Quand on vous annonce des résultats "impressionnants" ou une méthode "révolutionnaire", dites-vous qu'on utilise de grands mots pour masquer la petitesse des arguments.

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer

Par ailleurs les mises en garde du style "on nous cache tout, on nous dit rien" doivent aussi vous alerter, de même que les "découvertes extraordinaires" soi-disant passées sous silence. Tout cela c'est de la flûte traversière. Car vous vous doutez bien qu'en cas de découverte extraordinaire, RTL serait sur le coup.

Il y a enfin l'aspect financier. Il arrive que certains articles qui vous promettent la résurrection (ou presque) se terminent par un lien qui vous propose de tester une mixture miracle contre un petit numéro de carte bleue. Dans ce cas, fuyez ! Le seul miracle possible se produira sur le compte en banque du vendeur, qui est médecin comme je suis agrégé de japonais. Et encore je sais dire "à demain" en japonais...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Maladie Internet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants