3 min de lecture Bien-être

Comment gérer sa peur en avion

De nombreuses personnes ont peur en avion. Pourtant, il existe des solutions pour apprivoiser sa panique et voyager plus sereinement. Les conseils de Margot Ferrand, psychologue.

Vue depuis un avion (illustration)
Vue depuis un avion (illustration) Crédit : iStock
Johanna Amselem
Journaliste

Aujourd’hui prendre l’avion est devenu quelque chose de commun, pourtant, pour de nombreuses personnes, prendre ce mode de transport n’est pas anodin. Avions détournés, problèmes techniques, pilotes malades, récemment de nombreux accidents ont renforcé la peur des personnes anxieuses. 

"Les phobiques de l’avion sont en alerte au moindre bruit, redoutent les soucis de maintenance et ne peuvent se dégager de pensées négatives", explique à RTL.fr Margot Ferrand, psychologue au Centre de traitement de la peur en avion. L’angoisse se traduit par le rythme cardiaque qui s’accélère et une sensation d’étouffement. 

Ces signes de la peur ne sont pas dangereux, malgré l'intensité des sensations que l'on ressent

Margot Ferrand
Partager la citation

"Ces signes sont désagréables mais ce sont les manifestations normales de la panique. Les symptômes de l’attaque de panique durent une quinzaine de minutes mais l'on peut se sentir angoissé pendant plusieurs heures avec différents symptômes. Ces signes de la peur ne sont pas dangereux, malgré l'intensité des sensations que l'on ressent."

D’après une enquête de la Direction générale de l’aviation civile, il y aurait 37% des Français qui redoutent un accident d’avion. Les personnes anxieuses redoutent souvent que le moteur tombe en panne, qu’il tombe et que l’avion s’écrase. "Les personnes phobiques ont aussi peur des turbulences. Ils ont l’impression que l’avion chute de plusieurs dizaines de mètres alors que l’appareil a juste perdu un mètre. Le ressenti est très différent de la réalité" détaille la psychologue. Ceux qui ont peur sont souvent ceux qui ont besoin de tout contrôler. Dans un avion, ils sentent qu’ils ne pourront rien contrôler et subiront la situation. Et c’est précisément sur ces éléments qu’il est important d’agir. "N’hésitez pas à faire part au pilote de l’avion ou au personnel naviguant de toutes vos questions. Ils vous répondront et vous aideront à calmer vos angoisses". En montant dans l’avion, informez les hôtesses que vous êtes anxieux en vol ainsi elles pourront venir vous voir et vous rassurer pendant le vol.

Utilisez un simulateur de vol

À lire aussi
Bien-être : changer le ça va automatique Santé
Bien-être : comment changer le "ça va" automatique ?

Avant de partir, vous pouvez suivre un stage pour apprendre à maîtriser votre peur de l’avion. "L’important est de participer à un stage pluridisciplinaire. Il doit y avoir un psychologue qui vous aidera à gérer la peur, un professionnel de l’aéronautique qui vous expliquera vraiment l’aspect technique du vol et un simulateur". La combinaison de ces trois éléments est indispensable. Le simulateur de vol permet de se mettre en situation réelle et d’appliquer la théorie. "C’est vraiment ce trio qui vous aidera à prendre l’avion plus sereinement. 

Concernant les médicaments, ils seront moins efficaces sans prise en charge car il ne change pas les pensées catastrophes et irrationnelles. L’organisme aura tendance à lutter contre son action si l'on applique pas des techniques de gestion du stress et qu'il manque les explications techniques" affirme Margot Ferrand. De plus, la sophrologie et l’hypnose sont aussi des approches complémentaires qui peuvent aider à combattre le stress.

Surveillez votre respiration

Pendant le vol, travaillez votre respiration. L’important est de la contrôler et d’adopter une respiration lente et régulière. Pour cela, il existe aussi certaines applications à télécharger sur votre Smartphone. "L’appli CardioZen disponible pour 0.99 centimes sur Iphone et Androïd permet de visualiser une vague sur une plage et donc de caler sa respiration sur ce mouvement" conseille la psychologue. N’oubliez pas de vérifier le réglage de l’application, l’expiration doit être égale ou supérieure à l’inspiration. 

Occupez votre esprit

Autre conseil, veillez aussi à avoir des pensées positives et oubliez vos peurs irrationnelles. N’essayez pas de vous imaginer ailleurs que dans l’avion, cette technique ne fonctionne pas. Pendant le décollage, le plus important est de vous occuper l’esprit et d’être actif. "Plutôt que de lire ou de regarder un film, faites des jeux comme des mots croisés, fléchés, mêlés ou des sudoku. Vous pouvez aussi vous faire épeler des mots à l’envers ou faire des coloriages antistress", décrit Margot Ferrand. Dernier conseil, il est très efficace d’écrire à la main sur un papier afin de concentrer votre esprit.

Services
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bien-être Avions Psychologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants