2 min de lecture Santé

Comment choisir ses lunettes de soleil ? Les conseils de Michel Cymes

REPLAY - Le choix des lunettes de soleil passe forcément par le degré de protection qu'elles proposent contre les ultraviolets.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Lunettes de soleil : "Optez pour la classe 3", recommande Michel Cymes Crédit Image : AFP / Archives, Tobias Hase | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

Vos yeux ont besoin d'être protégés du soleil. Et pourtant, il suffit de regarder autour de soi pour avoir confirmation des statistiques. La moitié des adultes ne portent pas de lunettes de soleil. Chez les enfants, on est encore plus inconscient : 70% d'entre eux n'en portent pas non plus. Ajoutez à cela un dernier élément statistique concernant ceux qui portent des lunettes de vue : environ la moitié d'entre eux ne disposent pas de lunettes de soleil adaptées à leur vue qui, par définition, est déficiente.

La conséquence qui fait le plus peur est la cécité. L'exposition aux ultraviolets, si elle est prolongée, peut rendre aveugle à terme. Citons aussi la dégénérescence maculaire, la cataracte ou le syndrome pseudoexfoliatif. Autant de maladies qui vous pourrissent la vue, et donc la vie.

La solution passe par l'achat de lunettes. Mais pas n'importe lesquelles. Elles doivent être de qualité. S'il est une dépense sur laquelle il ne faut pas trop lésiner, c'est bien celle-là. D'abord, la monture : l'idéal est qu'elle longe les sourcils. N'hésitez pas non plus à opter pour des branches larges (cela empêche la lumière d'entrer par les côtés).

Oubliez la classe 1

Côté verre, partez du principe que plus il est foncé, plus vous êtes protégé. Mais il est surtout impératif qu'il jouisse de la "norme CE". Enfin, il faut faire attention à la classe censée déterminer la quantité de lumière qui arrive jusqu'à la rétine. Dans ce domaine, la graduation va de 0 à 4. Oubliez la classe 1 : elle ne vous protège de rien, même pas des arnaques puisque c'en est une.

À lire aussi
Le docteur Gérald Kierzek sur RTL épidémie
Coronavirus : "Nos critères de détection vont changer", dit le docteur Kierzek

La classe 2, c'est le minimum syndical. Optez plutôt pour une paire de lunettes de classe 3 : avec elle, vous êtes protégé. Ce type de lunettes est d'ailleurs le plus répandu.

La classe 4 est la plus costaude. Elle est plutôt réservée aux enfants ou à ceux qui se promènent en montagne, où la luminosité peut être particulièrement intense. Pour les activités quotidiennes, c'est inutile. Cela peut même être dangereux si vous prenez le volant. Car à un moment donné, voir ou conduire il faut choisir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Lunettes Consommation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants