1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Choisir la bonne crème solaire
3 min de lecture

Choisir la bonne crème solaire

L’heure est arrivée de choisir sa crème solaire. Dans les grandes surfaces et les pharmacies, les rayons proposent de nombreux modèles différents. Difficile de s’y retrouver.

La crème solaire n'est pas suffisance. Il faut aussi pensez aux lunettes, au chapeau et aux vêtements.
La crème solaire n'est pas suffisance. Il faut aussi pensez aux lunettes, au chapeau et aux vêtements.
Johanna Amselem

Le bronzage n’est que la conséquence de l’agression des UV sur la peau. La crème permet de se protéger du vieillissement cutané et des cancers liés au soleil, notamment les carcinomes et les mélanomes. Sur la base des recommandations européennes, chaque crème doit comporter les mentions suivantes : la catégorie de protection solaire (de faible à très haute), le facteur de protection solaire (SPF, au minimum de 6) et une protection minimale contre les UVA (au moins au 1/3 du SPF). 

Á chaque peau sa crème

Avant d’en acheter une, la première étape consiste à identifier son type de peau et déterminer l’intensité de sa future exposition au soleil. Plus la peau est claire et plus il est nécessaire de se protéger. "Théoriquement, une personne à la peau très blanche ne doit pas s’exposer au soleil. Mais, si vraiment elle le fait, elle doit utiliser une crème 50 + et rester au maximum à l’ombre", conseille à RTL.fr le Dr Naouri, dermatologue à Nogent-sur-Marne. De même, les blondes doivent préférer les crèmes 50 + et opter pour une exposition modérée. Les personnes avec une peau intermédiaire, les brunes qui bronzent facilement en prenant rarement des coups de soleil, peuvent opter pour une protection 30 lors d’une exposition importante à la plage ou des activités à l’extérieur.

Nous ne sommes jamais protégés aussi fort qu’il est inscrit sur le tube. Pour une protection optimale, il faudrait appliquer 1 mm de crème toutes les deux heures

Dr Naouri

Pour les enfants, la crème minérale solaire est à privilégier. "Ce produit ne possède pas de filtre mais des micro cristaux qui réfléchissent la lumière", détaille le dermatologue. Cette crème est moins prisée des adultes en raison du film blanc qu’elle dépose sur la peau. Certaines peaux fragiles, comme ceux avec une maladie de peau ou allergiques au soleil sont encore plus  à risque que les autres. "Une nouveauté cette année, le laboratoire Bioderma a élaboré une crème contre le rayonnement visible qui diminue le risque de pigmentation comme le masque de grossesse", informe le Dr Naouri.

Attention, on ne prolonge pas le temps d’exposition sous prétexte d’avoir utilisé un produit de protection solaire. Lors de l’application, ne pas oublier non plus d’en mettre sur les oreilles, le dos des mains, les pieds, les tempes, etc. Même un produit estampillé "résistant à l’eau" doit être appliqué à nouveau après la baignade.

Pensez aussi au chapeau et aux lunettes

À écouter aussi

Une crème solaire possède une date de péremption qui doit être respectée. Un logo dessiné souvent à l’arrière du tube et représentant un pot ouvert indique combien de mois après l’ouverture la crème peut être utilisée sans risque. Le choix de la forme (spray, stick, lotion, crème) dépend de la surface à protéger et du confort de chacun. 

Indispensable, la crème est pourtant insuffisante pour une exposition au soleil car aucune ne filtre la totalité des rayons. "La crème seule n’est pas une protection suffisante. Il faut aussi mettre un chapeau, et un vêtement. D’ailleurs, des marques de sport proposent des tee-shirts spécialement conçus pour la plage". Même protégé, on évite l’exposition aux heures les plus chaudes. Il n’y a pas qu’à la plage que la peau prend le soleil, une protection s’avère nécessaire aussi pendant le jardinage, un repas en terrasse, une promenade dans un parc, etc. Le risque de coup de soleil n’est pas lié à la chaleur mais à l’intensité des rayons UV. Ne pas oublier non plus de se protéger les yeux avec des lunettes de bonne qualité afin de limiter le vieillissement de la cornée et le risque d’apparition de la cataracte.

Services
La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/