1 min de lecture Alimentation

Alimentation : cueillir les mauvaises plantes peut être fatal

Chaque année, plusieurs de dizaines de personnes en France son victimes d'intoxications après avoir mangé une plante qu'ils prenaient pour une autre. L'issue peut être fatale.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Alimentation : cueillir les mauvaises plantes peut être fatal Crédit Image : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Ryad Ouslimani

Pendant les vacances vous allez ramasser des plantes sauvages et des champignons ? Une petite mise en garde ce mardi 2 juillet matin ; ne rien avaler quand on ne connait pas. L'ANSES, l'Agence de sécurité alimentaire, a dressé la liste des pièges a éviter. Car il y a eu récemment deux morts à cause de plantes toxiques qui ressemblaient a des plantes  comestibles.
 
Il y a un mois un homme de 63 ans a confondu dans son jardin du persil et une mauvaise herbe, l’œnanthe safranée. Il est décédé en quelques heures. Vous avez aussi ce promeneur qui est mort après avoir mangé de l'aconit tue-loup, qu'il a ramassé au bord d'un chemin. Il pensait la connaitre, il l'a confondue avec du couscouil, qui est une plante a fleurs blanches qu'on mange en salade surtout dans les Pyrénées.

Les centres anti-poison ont aussi recensé des intoxications avec de l'ail des ours. C'est la grande mode l'ail des ours en ce moment. Mais il existe un colchique qui lui ressemble et qui peut rendre malade. Chaque année, plus de 250 personnes se retrouvent à l'hôpital car elles ont confondu des plantes.
 
L’Anses recommande de se méfier des bulbes qui ressemblent à l’oignon ou l’échalote. Attention aussi à ne pas prendre pour une châtaigne le marron, du marronnier classique, ou les coloquintes décoratives avec les courges comestibles.

Vous risquez dans la plupart des cas des douleurs abdominales et des vomissements. Mais parfois ça  se termine très mal. Donc attention aux enfants, ne pas hésiter à appeler un centre antipoison ou le 15 si les symptômes sont inquiétants. Et c'est la même chose pour les champignons, il faut vraiment très bien les connaitre pour les manger. L'automne dernier, selon, l'ANSES, il y a eu un record  d'intoxications.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alimentation Médicaments Nature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants